Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les maréchaux-ferrants
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:03 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Citation:
partant du principe qu'E Detaille avait un regard observateur et accoutumé du fait équestre sous les drapeaux, il faut admettre que cette position de l'aide, même s'il elle n'est à priori ni "académique", ni sécurisée pour une ferrure à la française a du être pratiquée, et ce de manière répétée.


justement je ne pense pas, à l'époque on ne bricolé pas avec les chevaux, il y avaient des régles  et ces gars manipulaient des chevaux tous les jours , on est loin des cavaliers du dimanche... ensoleillé... ( je ne vous vise pas en particulier, car je ne  vous connais pas)

bref faire de "l'appromaxitif"  avec les chevaux étaient banni dans le monde du cheval, c'est le réglement militaire, la sécurité qu'incombe le cavalier et le cheval et surtout l'approche de l'animal...

Citation:
En tous les cas c'est tout à fait faisable lorsqu'on a à refferrer un vieux routier calme et accoutumé à la ferrure...


tout à fait jusqu'au jour ou... Sad

dans le cheval n'est rien acquis...
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:03 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:17 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

 
Citation:
dans le cheval n'est rien acquis...
J'ai connu un chasseurs du 12ème qui, pour avoir oublié un temps ce principe, s'illuminait le visage d'un sourire de ce type:  Very Happy
Mr. Green Mr. Green
_________________
Res non verba


Revenir en haut
olivier
2ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2010
Messages: 84
Localisation: Poitiers (86)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 13:58 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

J'ai sans doute manqué de précision et de crédibilité...
je suis un randonneur des dimanches ensoleillées, mais "pas que" puisque je randonne en autonomie (avec cheval de selle + cheval de bât) et ce plus de 15 jours d'affilée. Donc, côté usure de fer et dépannage, je crois savoir de quoi je parle, en toute modestie cela s'entend. Il y a les règles... et ce qu'on fait avec un cheval qu'on connait bien, justement pour son bien-être comme la continuité du parcours.

Pour revenir à nos hussards et cette idée que Detaille aurait représenter une intervention "improvisée " de maréchalerie, je voulais dire "rapide" et limitée", ce qui ne l'empêche pas d'être réfléchie et efficace. Pour éclaircir mon avis et l'argumenter un tant soit peu, je rajouterais ceci à mes propos:
- sur l'image, on constate que le cheval est encore sellé; ce serait pourtant une gêne pour le cheval (compression du rein) comme le maréchal et son aide intervenant sur les antérieurs (même si les étriers sont relevés) si c'était une intervention complexe.
- le teneur de pied si "maladroit", même débutant, aurait vite constaté que lors d'une intervention complète et plus longue son ceinturon (avec  bélière et sabretache) était une gêne et l'aurait rapidement enlevé pour appuyer pleinement le pied de l'animal sur sa cuisse (sinon, bonjour le mal de dos !). D'autre part, en terme de sécurité, l'intervenant est lui-même mal placé car il est dans l'axe du pied. Inconscient lui aussi ? A ce point j'en doute... Il a surtout confiance dans le cheval et sait intervenir rapidement.
 

Bref, je reste intimement persuadé qu'il s'agit d'un fait réel plusieurs fois constaté de visu par Detaille, à savoir une intervention de dépannage, comme cela arrive souvent lors des longs trajets, le premier ennemi de la ferrure étant ... l'usure. Les non initiés seront peut-être surpris, mais il faut savoir que le remplacement de  quatre clous usés par des neufs sur un pied permettent de prolonger cette ferrure de 100 à 150 kilomètre, soit 4 à 6 jours de trajet, ce n'est pas rien !
Certes l'expérience des conscrits de l'empire n'est pas celle des randonneurs du XXIème siècle mais il n'y a pas de raison qu'elle soit moins bonne, au contraire ! Il y fort à parier que dans chaque détachement se trouvaient quelques sous-officiers ou soldats qui par observation et expérience, étaient capable de suppléer au maréchal pour les interventions les plus simples.

Quant au respect du sacro-saint règlement, chacun se fera son opinion en relisant  Fortuné De Brack, qui consacre quatre pages de son ouvrage à ce sujet (p 58 à 61 de l'édition originelle de chez Ancelin, en 1831). Leur lecture permet de comprendre que cet officier d'expérience avait à la fois cerné les principaux problèmes de maréchalerie rencontrés en route et connaissait des solutions simples de dépannage à inculquer  aux sous-officiers et cavaliers, sans attendre je ne sais quelle formation réglementaire. Je ne résiste pas au plaisir de vous citer ces pages:
" Un cavalier ne peut avoir trop soin des pieds de son cheval, un clou mal piqué. une petite pierre qui se niche dans la fourchette ,un corps dur qui se fiche dans la corne, un fer qui se dé­tache et se perd, peuvent tout-à-coup le priver de faire campagne. Qu'il y songe!
J'admets qu'un détachement se trouve man­quer d'artiste [-vétérinaire] et de maréchal.
Dès qu'un cavalier s'aperçoit que son cheval boite le moindrement, il doit sortir du rang, mettre pied à terre et visiter le pied duquel feint le cheval. (...) Si [la cause de cette boiterie] c'est un clou, le retirer avec un fin morceau de bois fendu qui pince le cloux entre sa tête et le pied, et qui renversé fait levier, et remplace la tenaille; nettoyer ensuite le pied, et si l'homme a un peu de graisse ou de chandelle, l'appliquer dans le trou, et l'y laisser jusqu'à ce que l'on rencontre l'artiste [-vétérinaire] auquel on présentera le cheval.
Si le cavalier entend clocher un fer de son cheval, il doit sortir du rang et visiter le pied. Si ce clochement est produit par la distension des clous, frapper sur leurs tètes avec le dur de la hache ou une pierre et lorsque la pointe repa­raît sur le pied, la river provisoirement jusqu'à ce qu'il rencontre un maréchal.
S'il est produit par la perte de plusieurs clous, en attacher un à petits coups, en le dirigeant dans le trou du clou perdu pour ne pas risquer de piquer son cheval, et en ayant soin de présenter  d'avance la pointe de manière à ce qu'elle sorte plutôt bas que haut; mettre le  clou sur la partie du fer qui est la plus garnie. Si le cavalier est un jeune homme qui craigne de tenter cette opération, qu'il prie un ancien de lui rendre le service de le faire pour lui"  

Tout est dit... hussards et chasseurs devaient donc le savoir: il vaut mieux s'improviser maréchal pour intervenir (prudemment) en amont plutôt que de se retrouver avec un cheval pied nu. Pas de pied, pas de cheval dit le vieil adage!  

Edouard Detaille peut donc être dans le juste sans que les hussards ne soient des cavaliers maladroits (personne ne l'avait écrit, mais au cas où un esprit taquin l'aurait supposé....)  !!! 



_________________
Chamborant Olivier, dit l'Etrille
"Le cavalier ne doit vivre que pour son cheval qui est ses jambes, sa sureté, son honneur, ses récompenses" F. De Brack


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 17:12 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Citation:
je suis un randonneur des dimanches ensoleillées, mais "pas que" puisque je randonne en autonomie (avec cheval de selle + cheval de bât) et ce plus de 15 jours d'affilée. Donc, côté usure de fer et dépannage, je crois savoir de quoi je parle, en toute modestie cela s'entend. Il y a les règles... et ce qu'on fait avec un cheval qu'on connait bien, justement pour son bien-être comme la continuité du parcours.









dommage , je vous avez dis que je vous étiez pas vissé... Very Happy


Citation:
sur l'image, on constate que le cheval est encore sellé; ce serait pourtant une gêne pour le cheval (compression du rein) comme le maréchal et son aide intervenant sur les antérieurs (même si les étriers sont relevés) si c'était une intervention complexe







  ouh que non Shocked Shocked , ont peut très bien intervenir sur un cheval sellé et sans lui compressé les reins et sans être une intervention complexe.la seule chose qui me fait dire que c'est certes une intervention délicate ( et non pas une erreur de du teneur) c'est un cheval souffrant des lombaires ou le maréchal est OBLIGER de s'adapter à l'animal, je le sais car j'ai eu mainte fois recours à cette solution  ( que ce sois à la Française ou à l'Anglaise, car cesson les arabesques, j 'ai passé mon diplome de  sous maitre de forge à la Garde Républicaine ( qui sont en passant les derniers à ferrer à la Française) et j'ai exercer le métier de Maréchal Ferrant dans les sports équestres militaires.ce n'est donc pas la peine de m'envoyer de Brack dans les dents car je sais ce qu'il en est, de plus le faite que vous soyer ATE ne vous permet de dire que vous connaissait la Maréchalerie, les ATE bricoles avec les pieds des chevaux et souvent ils veulent en faire plus de ce qui ont appris ( je le sais aussi j'ai passé le diplome il y a plusieurs années , eh oui  c'est pas de bol)
j'ai vu des ATE ou le cheval avait defferé improprement et à remis aussitôt un fer vrillé sur l'antérieur, au bout de 10 KM le cheval boité, le soir en défferant, tout le coté externe du pied du talon au quartier était écrasé, du bricolage, de l'approximatif...

et dans le monde du cheval ses deux mots n'ont pas leurs place...








Citation:
D'autre part, en terme de sécurité, l'intervenant est lui-même mal placé car il est dans l'axe du pied. Inconscient lui aussi ? A ce point j'en doute... Il a surtout confiance dans le cheval et sait intervenir rapidement







autre erreur , ne jamais faire confiance à un cheval même si c'est un gentil cheval éduqué ou que  vous le connaissait bien , 90% des accidents en maréchalerie arrive avec des tontons...mon maitre de forge me le disait toujours" le cheval qui te tuera est le cheval auquel tu auras le plus confiance"

moi non plus je n'ai pas du être clair dans mes propos...

joyeux noel quand même...
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
olivier
2ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2010
Messages: 84
Localisation: Poitiers (86)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 18:27 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Milles excuses marquis si j'ai semblé négligé vos arguments et la justesse de vos propos. 
Je me suis permis de détailler mon explication uniquement pour préciser mon point de vue, sur la nécessaire adaptation aux circonstances des cavaliers de la légère, en avant-garde ou à la poursuite de l'ennemi, loin du maréchal-ferrant de leur unité.
 Je ne crois pas avoir soutenu qu'il fallait faire n'importe quoi avec un cheval, j'ai moi aussi eu l'occasion d'apprendre qu'un excès de confiance était dangereux. j'ai juste proposé une explication sur la position surprenante du teneur de pied comme de l'intervenant lui-même
Je croyais le débat ouvert sur cette gravure de Detaille mais peut-être me suis-je trompé


Si en plus ma dernière phrase teinté d'humour concernant les hussards a été mal comprise, dommage...




_________________
Chamborant Olivier, dit l'Etrille
"Le cavalier ne doit vivre que pour son cheval qui est ses jambes, sa sureté, son honneur, ses récompenses" F. De Brack


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 19:41 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

 
Citation:
 Je croyais le débat ouvert sur cette gravure de Detaille mais peut-être me suis-je trompé
Tout à fait ouvert, par contre le concours de b... lui est fermé. Mr. Green


Ton analyse Olivier me semble assez  logique, et probable, toutefois, l'illustration ne montrant pas les mains des intervenants, seul la position m' a orienté à poster celle ci dans le sujet concernant le ferrage, mais comme tu le dis très justement, il est fort probable, que les deux hussards ne font que contrôler rapidement le pied du cheval.
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 24 Déc - 21:02 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

pas de soucis Olivier avec vous et ce post on peut débattre en donnant ces points de vues , pas la peine d'ailleurs de faire vos excuses , vous n'avez pas a vous excuser,

 seulement beaucoup de cavalier reconstitueur interprête des gravures comme des sources sûr, surtout c'est c'est Détaille il n'en ai  rien,
car il faut garder à l'esprit que, même si Détaille est un témoin de son temps ( et encore pas du 1er empire), il répond aux besoins d'un commanditaire ( c'est' quand même le disciple de Meissonier)  Détaille doit donc s'arranger pour dessiner dans le sens de son demandeur. Ceci peut paraître anodin, mais il a son importance,Enfin, il faut toujours garder à l'esprit que tous les auteurs  qui dépendent des cours, d'un mécène, d'un protecteur, magnifie les comportements de ceux qui l'entretienne. De plus, les lecteurs de ses écrits seront également des cavaliers militaires, des puissants à qui il convient d'enseigner. Les auteurs ont souvent tendance à magnifier, exagérer les comportements chevaleresques pour plaire à leur lecteurs et surtout façonner des légendes...



Deguinet à écrit:


Citation:
il est fort probable, que les deux hussards ne font que contrôler rapidement le pied du cheval.


justement , même probléme Sad
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 25 Déc - 03:45 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

J'aime assez bien l'explication d'Olivier qui me semble pouvoir tenir la route. ...
 j'ai toujours été un peu frondeur Mr. Green Mr. Green

En fait, l'attitude des hussards plaide pour une situation inhabituelle, les 2 premiers ont l'air un peu sur le qui vive....

Aurait on le titre de l'oeuvre qui pourrait aussi nous éclairer??
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Sam 25 Déc - 10:12 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Citation:
j'ai toujours été un peu frondeur Mr. Green Mr. Green


là c'est plus une fronde , c'est une coalition! Mr. Green
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 25 Déc - 14:36 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Mr. Green Mr. Green Mr. Green  tu sais comme on est taquin ! Mr. Green
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 13:25 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Citation:
 seulement beaucoup de cavalier reconstitueur interprête des gravures comme des sources sûr, surtout c'est c'est Détaille il n'en ai  rien,



Faudrait pas nous prendre pour des perdreaux de l'année quand même !  Mr. Green  


Il me semble que c'est justement la conjonction de toutes les informations de sources; primaires, secondaire et l'expérience personnelle qui permet de se faire une opinion, et juste une idée, car les certitudes dans ce domaine qui nous intéresse... 


@Béarnais : Il n'y a pas d'infos particulières sur cette étude, c'est l'essence même d'une étude, le travail de recherche du peintre est rarement commenté. Evil or Very Mad
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 17:56 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

Bien, m'sieu ! Mr. Green Mr. Green Mr. Green  
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 19:43 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

( Evil or Very Mad ) La binette était pour le manque d'information  liée à l'illustration pas pour ta question !  Very Happy  
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 19:48 (2010)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant

je sais Mr. Green  mais j'avais écrit cela pour le débat sur cette esquisse...
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 29 Jan - 02:59 (2011)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants Répondre en citant


_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:35 (2017)    Sujet du message: Les maréchaux-ferrants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.