Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La baïonnette vue par le cavalier
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Pensez-vous que le port de la baïonnette au canon par l'infanterie est une menace
Oui et je préfèrerais que celle-ci soit proscrite lors des batailles
11%
 11%  [ 2 ]
Non il n'y a pas de risques majeurs liés à l'usage de la baïonnette
88%
 88%  [ 15 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 01:06 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Citation:
En y réfléchissant, si l'action de la cavalerie était de mettre le désordre dans un carré (en l'impressionnant et le harcelant), on pourrait donc : Tourner autour du carré à distrance correcte pour faire illusion et attendre les cavaliers zénemis venant à la rescousse pour une bonne mêlée de cavalerie.



Il est clair que cette problématique de la représentation de la cavalerie chargeant de l'infanterie est une difficulté. On arrive assez vite aux limites du raisonnable en la matière. Quand la reconstitution devient du psectacle et le reconstitueur un cascadeur (il en existe mais pas assez ! Very Happy ) Celui à cheval n'étant pas le plus à plaindre.
On peut tout représenter, mais ceci nécessite de scénariser le combat, un travail de répétition important, des cavaliers et des chevaux fiables.
Et ce qui se fera bien au calme pourra devenir extrêmement problématique dans l'excitation d'une bataille.

Je pense cependant qu'il y aurait des choses à tester. Pour cela, il faudrait que l'infanterie accepte l'idée de "perdre" et de représenter un carré qui se désagrège. Sinon, oui, nous sommes un peu comdamnés à tourner autour deux comme les indiens autour du convoi. Le mieux est de pas s'éterniser. Selon de Brack, c'est la règle face à une infanterie déterminée.
Citation:
Alors !! On reste à distance de l'infanterie (dixit Dups) ou on fait clinguer notre sabre sur les baïo (dixit Deguignet) ? Faudrait savoir  !!


Il n'y a pas incohérence. Il y a un choix pour celui qui ne se sent pas d'aller au contact (qui craint les idées tordues de son compagnon) et un choix pour celui qui a un bon cheval et qui est à l'aise. Sur deux sorties différentes, on peut alternativement être l'un ou l'autre.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Fév - 01:06 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Doublepattes


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 92
Localisation: Belgique
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 13:05 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Cavalier et fantassin, je vais essayer de parler des deux partis.

Tt d'abord, une vidéo "bof" pour montrer le comportement des canassons à l'approche d'un carré qui se tient : http://www.youtube.com/watch?v=Nwt5lS5lvuQ&feature=related

Impossible d'aller au contact, même le trot c'était trop pour eux. On ne le voit pas, mais à un moment, la "grande gueule" secoue le "membre" d'un des chevaux (c'était pas un entier, mais qd même). Y en a qui ont vraiment pas peur.... Neutral

En tant que fantassin, je préfère garder ma fourchette. Effctivement, pour que les cavaliers tapent dessus plutot que sur le bois de mon fusil à 1000 €, aussi pour l'attitude du soldat, et parce que j'ai pas pris la peine de la nettoyer pour rien. Evil or Very Mad

MAIS, y compris dans mes rangs, j'ai déjà vu du n'importe quoi. des fusils à l'horizontale, des mecs qui paniquent un peu, ...
Il est donc vrai qu'un minimum d'encadrement et de formation est nécessaire.

Idem pour les cavalos, quand certains s'y croyent, et chargent dans le but de prendre un drapeau en bousculant tt le monde, ca part en vrille. Entre les fantassins qui essayent de désarçonner le type, le cheval qui panique et risque de taper, etc ... c'est du grand n'importe quoi.

De plus, ce genre de scènes de melées de rugby, tours de manèges au pas, ... c'est moche pour le public.
L'idéal, serait d'imposer avant chaques bivouac, la présence de responsables de groupes la veille au soir. Etablir un scénario précis et complet (zone où les cavaliers galopent, et donc, où les fantassins ne peuvent "mourir", carrés qui se débandent, charges qui échouent, ....), et signaler les groupes qui se comportent dangereusement, ou qui ne savent pas respecter les consignes.

Avec l'entrainement de base du fantassin et du cavalier, on doit savoir comment tenir son fusil ou son cheval, ce n'est donc pas crucial de faires de multiples entrainements, si les "chefs" de groupes sont efficaces (avant l'évenements dans les entrainements, et pendant pour les réactions)
_________________
Y a des jours ou faut pas m'énnerver... Et il y a des jours tous les jours. ...


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 13:27 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Absolument d'accord.
Nous avons fait une présentation du cheval aux fantassins l'an dernier à Pouvrai, cela avait plu.



L'organisateur de Vourey avait demandé qu'on le refasse. Ce n'est pas grand chose, mais je suis sûr que certains n'ont jamais touché un cheval de leur vie et cela n'a rien de honteux.
Mais une petite instruction sur la question peut-être utile.
En gros, lors de ces petites séance, on décrit le cheval, on explique son comportement et ses défenses, les choses à éviter et les "secteurs dangereux".
Il faut en revanche couper court à pas mal d'interventions car chacun a vu, a entendu dire que...cela deviendrait vite interminable. On peut effectivement toujours trouver un contre-exemple (au moins en apparence)
Donc cette présentation se limite  à parler des grandes généralités.

Utile ou pas, je n'en sais rien, mais les fantassins présents avaient apprécié... au moins le geste.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
La Béquille


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2008
Messages: 402
Localisation: 81
Masculin

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 14:17 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

J'y ai assisté à Vourey, et il est vrai que c'était bien utile et intéressant, même pour moi qui suis pas totalement ignare en matière équine.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
La Grenade


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 371
Localisation: Gironde
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 20:52 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec vous.
Une véritable reconstitution de bataille devrait suivre un scénario préparé préalablement par un staff d'officiers et cadres. C'est du moins comme cela que je croyais que cela se passait avant de me lancer pour de bon dans ce petit monde.
Pour être également fantassin et pour avoir participé à quelques évènements, j'avoue être un peu perdu dans les ordres et contre-ordres qui fusent à tout moment. C'est un peu bord...que je trouve...
_________________
Honneur - Patrie - Valeur - Discipline


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 22:08 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Citation:
un staff d'officiers et cadres


Au risque de te décevoir, les officiers dans notre loisir sont auto-proclamés.
Derrière les galons il n'y a aucune compétence spécifique. Lorsqu'il y en a, elle peut-être lié à l'investissement associatif plus qu'à la compétence historique: "je suis créateur de l'association, donc je mérite des galons d'officier."

L'exemple précédent est encore flatteur. C'est plus souvent: "j'ai les moyens et je me fais un uniforme d'officier. L'ordonnace de vendémiaire an XIII ? Bien sûr que j'en ai entendu parlé ! Et alors ?"

Citation:
les ordres et contre-ordres qui fusent à tout moment.


FAIRE ET DEFAIRE C'EST TOUJOURS TRAVAILLER !
UN CONTRE-ORDRE VAUT MIEUX QUE LE DESORDRE !

Plus sérieusement, qu'entends-tu par là ?
_________________
Res non verba


Revenir en haut
La Grenade


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 371
Localisation: Gironde
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 20:57 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Un exemple dernièrement :
-Ordre d'avancer sur le flanc de l'ennemi.. Bon. Sans que ledit ennemi ait fait le moindre mouvement, ordre de se replier...Bon. Ordre de former un carré..et toujours pas le moindre ennemis à 30 pas à la ronde..Bon.
Ah, alors c'est un quadrille ?!

Autre chose qui me choque un peu, des groupes qui se tirent dessus à 15 mètres l'un de l'autre et pas un mort. Très réaliste...
_________________
Honneur - Patrie - Valeur - Discipline


Revenir en haut
Doublepattes


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 92
Localisation: Belgique
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 22:34 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Et les cavaliers qui meurent pas? c'est comment? genre dans une melée, y en a pas 2 ou 3 qui voudraient tomber entres les sabots de nos montures? Juste pour faire vrai????? Very Happy

De ttes façon, 2 groupes à 15m l'un de l'autre en statique, tir ou pas, c'est déjà pas bon.....
_________________
Y a des jours ou faut pas m'énnerver... Et il y a des jours tous les jours. ...


Revenir en haut
Brigadier 4H
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 753
Localisation: SO

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 11:05 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

C'est étrange ce qui tu dis là, car cela existe les cascadeurs et qui d'ailleurs ne sont pas toujours des professionnels.

Parce que j'ai remarqué qui'l y avait toujours quelques  cavaliers involontairements volontaires pour cà! Mad Mad Mad Mad Mad
_________________
Il suffit d'une signature pour faire un préfet; 20 ans pour faire un Lasalle


Revenir en haut
Doublepattes


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 92
Localisation: Belgique
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 12:24 (2010)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Pfff, a Essling, je l'avais fais expres.... Neutral
_________________
Y a des jours ou faut pas m'énnerver... Et il y a des jours tous les jours. ...


Revenir en haut
Quentin


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 138
Localisation: Neuwiller Les saverne
Masculin Bélier (21mar-19avr) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 11:51 (2011)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Je reprends le fil de cette discussion.

Tout cela indique bien que des volontés sont là mais très éparses et peut-être découragées devant l'inertie de certains groupes pour ce genre de rencontre.

Nous oeuvrons depuis quelques mois avec Marc La Bréole et d'autres dans l'Est pour trouver ces endroits qui pourraient nous accueillir pour des écoles interarmes afin d'inculquer une certaine "discipline de jeu" pour renforcer notre crédibilité aux yeux du monde extérieur et la notion de sécurité. (ce que j'ai vu et vécu sur le champs de bataille m'y incite fortement)

Nous avons des endroits typiquement adaptés pour ces écoles, et même pour plusieurs niveaux d'école, pour accueillir de la cavalerie, de l'artillerie et de l'infanterie. Les propriétaires ont déjà été sensibilisé à la reconstitution historique par l'organisation de petits bivouacs.
Evidemment, ces lieux sont dans l'Est, mais ce n'est pas le chnord non plus et c'est même assez central si on y pense.

Une sortie de ce type était envisagée à Mulhouse pour septembre, dans un chouette cadre, mais le cadre n'a pas tenu ses engagements. Mais nous avons d'autres lieux tout aussi accueillant et intéressant au niveau de l'espace, de l'accueil et de la tactique.
Plusieurs hectares de parc fermé, un fort, rivières, ponts, bosquets, clairière, large prairie.

Nous sommes un peu bloqué pour l'instant car si on a les lieux, avoir les participants est une autre histoire encore. Et nous n'allons pas entamer des négociations pour avoir trois fantassins, un artilleur et deux cavaliers démontés.
Le but de ces sorties est de faire du perfectionnement en respect du règlement, d'apprendre à se connaître entre cavalos, pousse-cailloux et artilleux, et on peut rêver, parler de cohésion pour nos grands RDV.

Les retours que nous avons ne sont pas très encourageants et surtout ne vont pas dans ce sens.

Intérêts pour le lieu et son cadre : ben oui, ok. le lieu même de la bataille de la Souffel et le souvenirs du sabreur de l'Empereur ça vous va? Nous avons aussi les plaines de Meuse si vous voulez, ou encore, les côteaux d'Alsace, un élevage de chevaux près de Metz ou encore le Fort Rapp que certains connaissent déjà.

Eloignement : nous sommes tous loin des autres, les km ne sont pas plus courts ni plus longs de la Province vers le centre que du centre vers la Province.

Pour l'argument franco-français, nous avons des contacts avec des groupes en Allemagne qui semblent intéressés par ce genre de sorties, c'est la route de Paris, et c'est aussi celle de la campagne de France, ils connaissent. Si des Anglais veulent passer la Manche, Verdun n'est pas très loin non plus.

Voilà en vrac ce que nous sommes en train de mettre en place, mais ce genre de projet se construis sur une organisation et sur la participation de chacun, nous ne sommes pas lastminute.com. Si ça vous tente, prenez contact avec nous, nous pouvons vous montrer les lieux et vous mettre en contact avec les personnages clés de ce projet et des lieux possibles pour toutes les questions techniques.

Voilà, si chacun fait un peu c'est le monde qui avance comme ils disent. Les responsables de chaque groupe connaissent les affres de l'organisation sans obligations.

Perso j'ai peu de temps, mais le peu qu'il me reste je veux bien le partager à mettre sur pied une rencontre en 2012.


Salut & Fraternité
_________________
En avant, calme et droit!


Revenir en haut
Brigadier 4H
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 753
Localisation: SO

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 15:24 (2011)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Cela semble bon aloi.
Seule réticence:les 11h de route...

C'est pour cela que le sud de la région Parisienne ou le Centre ont plus de succès peut-être?
_________________
Il suffit d'une signature pour faire un préfet; 20 ans pour faire un Lasalle


Revenir en haut
Quentin


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 138
Localisation: Neuwiller Les saverne
Masculin Bélier (21mar-19avr) 牛 Buffle

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 20:02 (2011)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Oui 11heures, c'est trop long.

Pour avoir fait des déplacements pour un weekend à 1400 km allez retour, je comprends. Nous avons pu mesurer le budget annuel rien que pour ça, c'est beaucoup d'équipement envoyé en fumée.

Ceci dit, pour les Belges les Allemands, et les Anglais c'est pire.


Aussi, proposez aussi dans votre coin. Ce qui nous fait faire des KM c'est la valeur du déplacement. Marrant de voir des gens faire 2000 bornes pour Boulogne et refuser de faire 500 pour d'autres choses.

Nous avons le potentiel, reste à le rendre opérationnel et attirant.

Nous manquons dans l'Est de cavalerie, à part les Belges et les hussards allemands. Nous avons l'artillerie et l'infanterie nécessaire.

Marc est très fantassin fantassin, c'est ce qu'il fait de mieux, donc nous aurions aussi besoin de fondu du règlement cavalerie, j'ai bien quelques noms... Pour l'artillerie on peut se débrouiller aussi.

a voir....
_________________
En avant, calme et droit!


Revenir en haut
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 00:32 (2011)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier Répondre en citant

Boulogne ! ici tu en trouvera peu     
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:31 (2017)    Sujet du message: La baïonnette vue par le cavalier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.