Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les femmes dans la reconstitution Empire à cheval
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jiem


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 41

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 22:17 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Citation:
M'enfin 120 kg c'est pas lourd 

Quand on fait 1m95, non ...quand on fait 1m45 ..si


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Mar - 22:17 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brigadier 4H
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 753
Localisation: SO

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 22:46 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Ouaip, Jiem ta plaidoirie est habile mais elle ne fera pas oublier que quelques dizaines de femmes à l'échelle des centaines de milliers de soldats de la Révolution et de l'Empire, sont bien des EXCEPTIONS!!!
Cool Very Happy

120Kg, poids de forme idéal pour le K1 Mad Mad Mad

Pour en revenir à La mouette (on ne sait toujours pas laquelle...), la plupart des reconstitueurs ne sont pas  histo de par leur âges.
Observez les généraux et maréchaux!
La majorité des généraux l'étaient à 30 ans (voir moins), les maréchaux 35-40ans.
Je ne parle même pas des officiers subalternes...

J'ai commencé comme Hussard à 25ans, j'aurai déjà du être officier supérieur!
Alors aujourd'hui... mort ou général!

Mais alors quoi, toujours Brigadier?
On me spolie, on m'exploite!!!!
Après Marengo, Austerlitz, Iena, Friedland (et j'en passe) toujours pas la LH. C'est tout simplement scandaleux
_________________
Il suffit d'une signature pour faire un préfet; 20 ans pour faire un Lasalle


Revenir en haut
la mouette
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 73
Localisation: Nemours
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 23:27 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Pour la mouette pas de race spécifique celle d'Europe de préférence
_________________
La mouette, hussard noir de Brunswick.


Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 23:28 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

brigadier 4H a écrit:
" la plupart des reconstitueurs ne sont pas  histo de par leur âges".


oui alors pourquoi pas ne pas faire histo de par leurs sexes...
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 00:50 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Allez, je m'y colle ! Nous en avons parlé avec le Marquis récemment et j'avoue ne pas avoir été très à l'aise sur la question faute d'avor un avis précis

L'aspect historique:
- La liste de JIEM couvre deux périodes; la Révolution et l'Empire. Elles n'ont pas les mêmes caractéristiques. La première en particulier, qui s'accompagne d'un immense élan national, voire d'une hystérie collective pour s'engager sous les drapeaux de la Patrie en danger. Le système militaire est désorganisé on n'est pas regardant et on sait la part prises par les femmes tant dans les débats que dans les mouvements de toute sorte. Elles ont participé aux massacres de septembre avec  un rare talent.
Bref, pour la Révoluion, je plaide pour un groupe féminin sans-culottes Neutral (celle-là, elle est faite ! Embarassed

Au-delà de la plaisanterie je pense que la période eut sûrement plus de femmes que l'on peut l'imaginer dans les rangs (généralement renvoyées une fois découvertes)

Sous l'Empire, je pense que cela fut peut-être plus difficile. La conscription comporte une visite médicale et un certain nombre d'étapes dans lesquelles il est difficile d'imaginer qu'une femme puisse se glisser.

Malgré tout soyons bonne pâte et prenons en considération la liste de 13 noms donnés par JIEM sur la durée de l'Empire. Hormis signifier qu'il y eut des cas, cela ne va pas plus loin. En imaginant qu'elles aient toutes été en même temp dans l'armée et en prenant un chiffre d'une Grande Armée à 500 000, cela représente 0, 0026% de femmes. Auraient-elles été mille, cela représente 0,2%. Et si je poursuis mon raionnement cartésien, cela ramène à 1 femme pour 500 hommes, effectif que l'on ne voit pas souvent en reconstitution.
Ca c'est pour l'aspect mathématique et froid.
En bref, historiquement les exemples cités sont bien sympathiques, mais ne sauraient pas justifier grand chose en termes de représentativité.
Un de nos Empereurs, aurait pour projet de nous proposer une Thérèse Figueur prochainement. Au moins cela sera fait, elle neservira plus d'alibi à la planète entière.

Pour ce qui es du sexisme ou de la mysoginie, cela n'a rien à voir (c'est d'ailleurs por cela que le sujt est intéressant) S'il s'agisait de cela, il serait inutile d'en parler et un simple sondage aurait suffit.

En revanche, comme Rouflacman, je suis plus sensible à l'argumentaire de la Mouette.

Ramenons donc cette question à notre loisir. Si je m'oppose à la notion de plaisir, qui écrase tout, autorise tout,qui dénature notre activité, je suis plus sensible à certaines réalités:

- La première est que l'équitation est bien plus pratiquée par les femmes qui assument mieux les déboires équestres que les hommes qui se blessent rapidemment à l'amour propre et se tournent de cette pratique. Donc précédemment, je parlais statistique, il y a la un fait avéré et actuel. Particulièrement pour nous cavalier, il y a un vrai vivier chez la gente féminine... Faut-il s'en priver ?
- Comment partager un loisir qui fait la part belle (en Empire) à l'aspect militaire de la période, pauvre en femmes ? Par escadron, deux vivandières et deux lavandières étaient autorisées. Nos dames sont déjà trois à nous sivre régulièrement pou 5 ou 6 chasseurs, les plafonds sont explosés. Des femmes soldats sont elles pires sur un champ de bataille que des carrés de 20 fantassins suivis de 10 ou 12 vivandières ?

Parmi la pseudo-intransigeance dont on nous taxe, un fait acquis au 12ème (puisqu'on semble nous avoir donné le rôle des méchants, soit), est que lorsque l'on travaille toute la semaine et que l'on craque pas mal du budget familial dans un loisir, onéreux, en s'offrant parfois de sympathique virées touristiques, il est illusoire ou suicidaire d'exclure les compagnes et conjointes de notre activité. Peu de loisirs subsistent à ce régime là. Certains ont la chance d'avoir des épouses qui ferment les yeux sur ce loisir et qui sans y être attiré, se disent peut-être que monsieur aurait pu faire du tunning...
A partir de là, que faire de ces dames ? Pas mal de réflexions ont été menées qui hélas ne débouchent pas sur grand chose de concluant.
Pour l'heure chez nous, elles ne se voient pas en uniforme (quoiqu'il y ait maintenant des cavalières qui seraient tout  fait à leur place) A vrai dire, cela m'arrange.
Donc elles ont des robes de femmes du peuple et occupent le rôle de vivandières ou de lavandières. Elles ne défilent pas, ne vont pas au milieu des champs de batailles, préfèrent lorsqu'il y a du public, s'y mêler en bénéficiant de la possibilité de voir le spectacle aux premières loges du fait de leurs tenues et nous dépannent bien souvent.
Pour être honnête, cela nous convient bien à tous.

Acceptera-t-on un jour une femme au 12ème ?... J'en sais aujourd'hui fichtre rien. Je n'y serai plutôt pas favorable et je me réjouis que nous n'ayons pas eu de candidature en la matière. Peut-être cela viendra-t-il de façon plus sournoise; Une recrue se présente, saute le pas et au bout de quelques mois, sa femme cavalière se laisse tenter et demande à monter à cheval.... Surprised
Pour ma part, en bon Normand, je dirai plutôt pas pour, mais pas irrémédiablement contre (au 12ème, j'entends) mais que cela peut nécessiter une approche au cas par cas.

Maintenant, j'ai tendance à penser que notre positionnement dans le monde de la reconstitution, la démarche que nous revendiquons, doivent assez logiquement faire se détourner des candidates à se présenter. Pour notre part, nos objetifs de recrutement restent mesurés. Actuellement les sorties qui permettent de mettre d'importants effectifs à cheval sont extrêmement limitées en outre nous avons la chance (hasard ou pas) d'avoir un taux de présence élevé sur les sorties dans l'association (plus de 70% en 2009) Certes, c'est facile avec un petit effectif, mas nous maintenant notre niveau d'exigence afin d'atteindre une moyenne intéressante de 8 à 10 cavaliers par sortie qui semble pour moi un format plancher qui permet de mettre en application beaucoup de choses en cavalerie. Je pense qu'avec un effectif total de 12 membres, cela devrait se faire.
ET DONC, je crois raisonnable d'espérer compter sur 12 hommes.

Un autre point, bien plus délicat à aborder, mais non des moindre.
Nous avons tous une petite idée de ce qui différencie un homme et une femme (c'est parfois ce qui les rapproche)
Pour avoir d'excellents exemples au quotidien de ce que signifie des femmes dans un milieu masculin, je sais les dégâts collatéraux que cela peut engendrer. En la matière, les hommes ont une large part de responsabilité, effectivement. En outre dans notre loisir, ou certains garçons ont une éducation à revoir et dans lequel parfois l'apéro du samedi soir provoque des afflux de testostérone, il faut parfois être vigilant.
Pour moi parler cruemment, la présence des deux sexes dans ce type d'activité est source d'emm... Par certains aspects, ce n'est guère courageux d'éluder ainsi le problème, mais je préfère conserver mon courage pour d'autres usages plus importants que d'avoir à gérer des histoires de c... comme président d'association.
Oups, j'ai craqué !
Mais bon, puisque nous sommes entre hommes ( Very Happy ) appelons les choses par leur nom. Donc je sais que dans ces affaires, la femme n'est pas plus coupable que l'homme, mais si cela devait arriver, j'inviterai les deux à aller voir ailleurs. Et à choisir et par cohérence, s'il faut privilégier une population sur l'autre, j'ai tendance à penser que les hommes sont plus représentatifs dans notre loisir que les femmes. Là, c'est vrai je suis un peu macho, mais je l'assume.


Maintenant que dire du choix des groupes qui souhaitent intégrer des femmes ?
Je n'y vois aucun inconvénient et ils (les groupes) ou elles (ces dames) ne me dérangent aucunement.
D'une part parce que ne rend pas ce loisir fermé à ces dames, qu'ensuite il y a une réalité équestre déjà abordée et que si c'est ainsi que certains peuvent partager leur loisir en couple, et bien ma foi, c'est très bien.Maintenant, pour être convancu, je préfère qu'elles soient convaincantes. C'est à dire:
1/ Qu'elles sachent cacher leus "appâts" comme on disait autrefois.
Pour les cheveux, j'ai découvert en 2007 à Plancenoit, après l'avoir côtoyé 24 heures que Mark Schneider (Napo pour les intimes) avait un catogan à la Francis Lalanne sous sa redingote (une remarque pour la Mouette: je crains que les cadenettes en 1809, à la création des hussards de Brunswick, soient passées de mode. Cool )
2/ qu'elles aient une attitude qui soit à la hauteur de leur rang de soldat.
Deux exemples:
- Eckmühl, où nous avons évolué avec le 4ème hussards. Certains se souviennent peut-être d'une jolie jeune femme brune assez élancée sur un cheval bai qui quoiqu'en uniforme de dragon ne faisait pas trop d'étincelles ? Elle avait l'air bonne cavalière, mais assez empotées avec son sabre et c'est à peine si elle ne s'excusait pas de nous menacer.
Les femmes du régiment prussien (oui, il y avait des Prussiens à Eckmühl Sad , alors après que ce soit des femmes, nous ne sommes plus à cela près) étaient en revanche bien plus intrépides.
- Plancenoit où est régulièrement présent un groupe presque exclusivement de jeunes femmes en uniformes de hussards (magnifiques uniformes sur de non moins magnifiques cavalières) Là encore, à l'exemple de la plupart des reconstitueurs "mâles", elles agitent doucettement leurs sabres en souriant. C'est charmant, mais moi je préfère les éviter et aller taper fort sur un bonhomme. En plus à la fin de la bataille, alors qu'elles étaient une dizaine, je leur ai demandé de se rendre et elles ont rigolé...Super humilié le Dups ! Confused

Refuser un groupe parce qu'il comporte des femmes en uniforme ?
Pour ma part, il y a des choses bien pires que cela en reconstitution (que d'avoir des femmes en tenue) Je pense qu'il y a beaucoup, beaucoup à faire avant que la présence des femmes soit le seul point qui doivent nous déchirer. La Mouette en a cité d'assez justes exemples.
Mainteant, j'ai tendance à dire que l'organisateur reste libre de son évènement et de ce qu'il veut en faire. C'est une règle dans ce loisir. Je pense qu'un groupe qui accepte des femmes, le sait et l'assume, même s'il peut le regretter. Je peux comprendre ce genre d'exigences, au même titre que d'autres (limites dans le nombre d'officiers, exigence sur une période uniformologique...) Cela peut-être légitime.
Pour ma part, je travaille par invitation pour organiser un évènement. Ainsi je sélectionne des gens qui correspondent à mes attentes (non pas des gens parfaits, mais des gens qui travaillent, se remettent en cause et ne restent pas figés dans leurs pratiques, pour essayer de s'améliorer) La présence de femmes, n'est pas pour moi un facteur bloquant.

Voilà pour ma part, j'ai beaucoup parlé pour ne pas prendre beaucoup position, mais pour moi, ce sont des choix qui ne se jugent pas, car on peut défendre avec la même force les deux points de vue et avec des arguments crédibles dans tous les cas.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 00:52 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Citation:
Je pense qu'un homme pourrais aller chez les amazones à la seule condition de se faire couper une couille pour tirer à l'arc....


Désormais sur ce forum, on dira: " à la seule condition de se faire couper une subtilité" (cf Deg et le Marquis !)
_________________
Res non verba


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 01:19 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Citation:
Certains se souviennent peut-être d'une jolie jeune femme brune assez élancée sur un cheval bai qui quoiqu'en uniforme de dragon ne faisait pas trop d'étincelles ? Elle avait l'air bonne cavalière, mais assez empotées avec son sabre et c'est à peine si elle ne s'excusait pas de nous menacer.


Hormis, le fait qu'elle a dû repeindre son cheval au cours de la bataille, c'est cette demoiselle.

Regardez là, la pauvrette au prise avec un hussards libidineux et au colback hirsute. Mad



Pour ma part, en première approche, je regrette surtout son petit bridon. Le reste m'est assez indifférent. Sauf l'affreux petit hussard , on comprend l'écart du cheval de la cavalière !!!! Very Happy
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Brigadier 4H
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 753
Localisation: SO

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 01:43 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Effectivement la plupart des cavalières ont le coup de sabre"un peu tendre".
C'est vrai qu'il est difficile d'avoir l'air féroce en face d'une charmante "dragon".

Note qu'en l'espèce, ce n'est pas un écart, mais une nouvelle figure classique:  les jarrets en dedans Very Happy


Merci pour la photo et les commentaires de l'hirsute libidineux encolbacké Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Very Happy nondidiou
_________________
Il suffit d'une signature pour faire un préfet; 20 ans pour faire un Lasalle


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 01:48 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Tu le connais ce type ?
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 01:49 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Note que la petite boule rouge n'est qu'à peu de distance de son nez !
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bastien
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 589
Localisation: Aube
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 02:02 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Citation:
Les femmes du régiment prussien (oui, il y avait des Prussiens à Eckmühl Sad , alors après que ce soit des femmes, nous ne sommes plus à cela près) étaient en revanche bien plus intrépides.


Gildas de Najac in action Razz bis repetita
(bah oui mon vieux, c'est encore sur toi que ça tombe, désolé...)
_________________
.Où n'osent pénétrer ni dieux ni généraux


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 02:10 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

C'EST CETTE PHOTO LA QUE JE CHERCHAIS !!!! Very Happy  (mais il y a un truc. le premier qui trouve, je lui paie le coup au prochain bivouac)

Là encore, la demoiselle n'est pas en cause en tant que demoiselle, mais c'est un peu le jeu des 7 erreurs (il existe la même version en homme, rassurez-vous et en plusieurs exemplaires Confused )
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Bastien
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 589
Localisation: Aube
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 02:29 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Le sabre au fourreau pour un corps à corps, pas glop Sad !
_________________
.Où n'osent pénétrer ni dieux ni généraux


Revenir en haut
la mouette
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 73
Localisation: Nemours
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 08:32 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

Là je ne peut que me tourner de votre côté vu le large sourire qu'elle affiche! Mais celui de derrière n'est pas en reste avec son sourire et son regard orienter vers son arrière main!!

Si les femmes veulent pratiquer le même loisir que les hommes elles doivent en assumer les règles: En temps de guerre ils ne souriaient surement pas sauf bien sur lors de la victoire, ne pas se plaindre de coup de sabre trop fort (Cela est valable pour les hommes aussi)... A nous de nous adapter
_________________
La mouette, hussard noir de Brunswick.


Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 10:01 (2010)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval Répondre en citant

la encore il est vrai que sur la derniére photo, on voit bien que s'est une femme, l'allure ( trop équitation fédéral) la coupe de cheveux, ect...

tous cela peut être corrigé et pour moi cette féminine là n'est pas crédible...
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:25 (2017)    Sujet du message: les femmes dans la reconstitution Empire à cheval

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 3 sur 10

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.