Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ces Merveilleux Fous sautants .....
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Autres périodes -> La cavalerie de la restauration à la seconde guerre mondiale.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 4 Nov - 23:35 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Citation:
mais toutes ces performances sportives me font penser à un récit d'un lieutenant US  de para de la 82 ieme ( 508 pir) et "qui était capable à l'entrainement de faire une marche forcée de 25 km  et de revenir en portant quelqu'un sur son dos Malgré sa force exceptionnelle il a été tué en Normandie avant d'avoir touché le sol ".

Je ne vois pas bien le lien ?

Il n'est pas mort d'être sur-entraîné ou une force de la nature. Il est mort parce qu'il était sous une voile dont le passager a servi de cible à un gars qui ne lui voulait pas de bien.
On appelle cela le hasard !  D'autres ont sauté dans des secteurs où n'étaient pas l'ennemi, ont été manqués, etc. La chance ou la malchance sont aussi des éléments incontournables de la guerre.
Pour le reste, cela fait une jolie collection de clichés. Tant sur les uniformes, les techniques, les positions (volontaires ou involontaire) et l'imagination...
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Nov - 23:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 01:37 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Ces dernières que j'ai eu sur delcampe ou ebay.





_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 01:44 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

et mes toutes dernières.





les locaux de Saumur, c'était tout de même autre chose que l'ENE aujourd'hui question décor !
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 11:23 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Excellent !  Okay
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 14:47 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

la définition de la 8e photo " la courbette" est très controversée actuellement.

les 3 autres  écoles baroques n'aiment pas ce terme  " à la Saumur" qui définit pour eux une levade.


Dans la Levade Viennoise, le cheval a les antérieurs ployés et se dresse sur ses postérieurs pliés. On a l'impression que le cheval s'assoit sur ses postérieurs en ployant ses hanches le plus possible.
L'angle entre le sol et l'avant-main est inférieur à 45°. c'est n'y plus ni moins la figure de cette photo.

la courbette est plus un saut de type pesade , voilà en photo:



exécuter par la Guèriniére:




La Courbette telle que l'avait définit La Guérinière est un mézair très écouté et plus rassemblé. Dans cette attitude, le cheval est prêt à bondir pour effectuer les sauts élevés.
Les hanches sont très fléchies et accompagnent les antérieurs lorsqu'ils retombent au sol.
A la fin d'une série de courbettes, on a souvent l'habitude de faire la dernière haute et sur place, ce qui est donc une pesade.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 15:05 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

On m'avait expliqué que ces figures étaient travaillées pour se dégager d'une mêlée ( avant de devenir une figure simplement "acrobatique" ) Vrai / faux ?
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 16:38 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

VRAI!

le dressage classique est à la base une équitation pour faire du cheval une arme de guerre.

c'est le grand écuyer Antoine de Pluvinel, qui commencera à élaborer un traiter d'équitation:

la basse école pour assouplir le cheval (  ex :épaule en dedans , même si cette derniére figure vient de la Guèriniére 150 ans aprés) le détendre, la finalité est d'avoir un cheval bien mis , souple, détendu , sans défense, avec un bon rassembler.

la haute école pour arriver a des airs comme le piaffer , ou la pirouette ( nommer la parade par Pluvinel et on devine pourquoi) et des sauts d'école ( levade, croupade, cabriole)

non seulement le cheval peut de défendre dans une melée comme tu le dis Deg, mais il peut aussi attaquer , il peut aussi manoeuvrer avec une tel aisance que le cavalier  peut feindre un fantassin ou un cavalier dans un combat rapproché, rien à voir avec de grandes charges brutals là on parle bien de centaure , le cavalier ne faisant qu'un avec son cheval , de la belle assiètte !!!
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Ven 5 Nov - 17:18 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Finalement il n'a jamais fait bon être fantassin.  Sad
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 6 Nov - 01:25 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Je me demande si ce dressage spécifique de guerre, à l'âge d'or qu'affectionne le Marquis, était réservé à une certaine élite ou s'il était couramment répandu....

Sans là parler de dressage proprement dit il y a beaucoup de récits rapportant le cas de tel ou tel cheval, qui au plus fort des mêlées : "se battait pour leur propre compte!"... même avec les dents !

 
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Sam 6 Nov - 15:50 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Celui (celle) auquel (à laquelle) tu penses était tout de même un cas !
Maintenant un cheval à qui l'on fait mal ou que l'on surprend se défend plus ou moins violemment et certains ont quelques "vices".
J'ai connu une jument qui attaché au camion en concours (avec un noeud rouge au sommet de la queue) n'a pas appréciée la claque amicale d'une cavalière passant derrière et qui ne la connaissait pas:
Coup de pied = genou plié !

Je pense que cette jument aurait fait un massacre au milieu des fantassins.

Le rapport d'inspection du 12ème chasseurs en 1808 indique un nombre significatif de réformes de chasseurs victimes de coup de pied de chevaux et entre autre "au combat". Entre autres des problèmes pulmonaires résultant de coup de pieds à la poitrine et ayant des conséquences pulmmonaires et respiratoires.

Un exemple:
Le chasseurs Philbert Chrétiennot âgé de 25 ans et origibaire de la Côte d'Or. "A reçu dans une affaire d'avant-garde deux coups de pied de cheval sur la poitrine, desquels il en résulta un crachement de sang pendant trois mois et une destruction presque totale de cette cavité. Tous les remèdes lui ont été administrés infructueusement ainsi que les eaux minérales."
Observation suivante: "Ce militaire ayant de quoi vivre a refusé d'entrer dans la vétérance."

Maintenant il a pu être blessé en courant aux chevaux lors d'une alerte ou autre car j'imagine mal deux postérieurs venant frapper à la hauteur de la poitrine d'un homme à cheval.
Mais j'imagine bien ce cheval taper de la même manière dans une mêlée (en se foutant bien de l'uniforme d'ailleurs)
_________________
Res non verba


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 6 Nov - 18:32 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

C'est tout à fait juste, et tous ceux qui connaissent un peu les chevaux comprendront parfaitement ces gestes de défense du cheval qui " en a marre de se faire marche sur les glomes" Mr. Green

pour précision, et ça ne remets absolument pas en cause ta réflexion qui correspond certainement à la réalité la plus répandue:

Un des récits auquel je pense vient d'un grand oncle (90ans)  qui a eu un aïeul un général. Son cheval, "le Corbeau", "se battait pour leur propre compte!" . Et il ajoutait que selon son cavalier, il savait parfaitement faire la différence entre les uniformes.

- On sait l'extrême sensibilité du cheval( proie ) et sa faculté à mémoriser le moindre détail.
- on peut convenir qu'il ait pu associer une douleur ou une blessure à une couleur d'uniforme.
- on peut aussi accepter que certains chevaux se prennent au jeu du cavalier surtout si celui ci a su féliciter sa monture qui aurait eu un jour un réflexe profitable. (réflexe conditionné )

Il faut tenir compte tout de même aussi:
- que les souvenirs embellissent parfois les choses.
- que les cavaliers (moins les anciens) aiment à  penser avoir une relation quasi mystique avec leur monture.

On est bien d'accord, le cas ne fait pas la généralité, mais la légende nous fait toujours un peu rêver !  Mr. Green
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Lun 8 Nov - 22:01 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Tu oublies une chose, l'odorat. Je rajoute alors:
- on peut convenir qu'il ait pu associer une douleur ou une blessure à un cavalier sentant le schnaps quand ceux qui le nourrissent sentent le calva ! Very Happy

Plus sérieusement, il y a un phénomène grégaire qui peut entrer en ligne de compte et qui n'ait pas lié à l'uniforme du cavalier, mais plus à la notion de compagnon d'écurie. Dans une mêlée, le cheval peut se retrouver en semi-liberté et s'en prendre aux chevaux qui ne sont pas de son groupe.
A titre d'exemple, à Plancenoit cette année (si je ne me trompe pas de sortie), la jument de Rouflacman, avait pris en grippe un cheval d'une autre écurie qui dans le rang avait été intercâlé entre elle et une de ses "sujettes" à tel point qu'il nous a fallu réorganiser les rangs pour éviter de violentes attaques (dents et coups de pied)
Le plus extraordinaire, c'est que dans la mêlée (et une comme on en voit trop peu), cette même jument profitait que son cavalier ferraillait pour aller chercher son souffre douleur pour le castagner.

Mais il s'agit là de mêlé cavalerie-cavalerie. Nos mêlées cavalerie-infanterie sont trop aseptisées, on le comprendra, pour tirer de quelconques conclusions.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 9 Nov - 04:15 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

C'est sûr que pour nos amis équidé, la couleur même du rose-beef doit  être fort appétissante !! Mr. Green Mr. Green

Très vrai, les chevaux ont une logique de troupeau avec des comportements liés à une hiérarchie et des rapports de force parfois...  d'ailleurs, en éthologie (la vraie) les chevaux font aussi connaissance grâce à l'odorat, puisqu'on parle d'odeur... Cool


Au delà de tout ça, nos observations sont maigrichonnes, en effet. Dans un véritable engagement, hommes et "bêtes" sont pris dans une tourmente frénétique lié à la peur, l'exaltation, la hargne, des uns et des autres, et à tout ce qui se communique dans ces situations ...
En reconstit, on étudie assez peu finalement l'appréhension du danger et de la mort alors que l'on "joue" à la guerre.....
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Mar 9 Nov - 20:05 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Citation:
Je me demande si ce dressage spécifique de guerre, à l'âge d'or qu'affectionne le Marquis, était réservé à une certaine élite ou s'il était couramment répandu....


réserver aux gens d'armes et à la noblesse.

jusqu'a la création de l' academie de Pluvinel, les fils des grandes familles de la noblesse etaient contraint de se rendre en Italie pour recevoir un enseignement equestre de qualité , les familles s'exposaient à de large dépense.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 21:42 (2010)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants ..... Répondre en citant

Dans l'idée toujours équitation militaire mais là, enseignement des troupes:


_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:30 (2017)    Sujet du message: Ces Merveilleux Fous sautants .....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Autres périodes -> La cavalerie de la restauration à la seconde guerre mondiale. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.