Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Niveau équestre des conscrits
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 08:53 (2011)    Sujet du message: Niveau équestre des conscrits Répondre en citant

il y'a de belles analyses, mais comme certain l'ont dit , on ne leur demandés pas d'être de grand équitant, le cavalier monte à cheval, l'équitant lui travail la technique, façonne sa sensibilité, étudie la biomécanique du cheval, se perfectionne...

ce n'était pas la mentalité de l'époque, le temps manquait aussi,  le cavalier  du 1er empire se sert de son cheval comme un outil purement locomotif cherchant à frapper fort et vite, avec audace...

le tout avec une parfaite cohésion cela va de soit...

 leurs chevaux ,grégaires, de races non originelles, manquant de souplesse, pardonnaient beaucoup à leurs cavaliers, des lors à l'instruction, les instructeurs, chambriére à la main " mors la poussière ou tient à cheval, c'est tout ce que l'on te demandes"  pour les plus chanceux  conscrits de vieux chevaux éteints pouvaient les aider un peu...

pourquoi demander plus? cela suffisait à rompre des lignes de fantassins déjà bien ébranlés par des salves , ou de l'artillerie, leurs instructions étaient à la hauteur de ce qui fallait faire sur un champs de bataille: le coeur , de l'audace toujours, pas de l'équitation...

pourtant, un cavalier mili qui sait changer de pied avec son cheval peut permette à celui ci de sabrer juste et fort de chaque cotés, et une pirouette pouvait permettre de se sortir d'une  situation délicate au dernier moment.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Mar - 08:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 10:42 (2011)    Sujet du message: Niveau équestre des conscrits Répondre en citant

Je suis globalement d'accord avec cela.

Je pense qu'il faut être prudent sur toute hypothèse concernant la pédagogie retenue à l'époque et de ne pas y plaquer ce que l'on a pu connaître.

Je suis surtout plus dubitatif sur l'idée de pirouette au galop dans la mêlée. Quand tout le monde est au contact, il semble bien difficile de galoper et d'aller faire une pirouette. En reconstitution chaque fois que nous ferraillons entre cavaliers avec un effectif même modeste, nous nous retrouvons tous à l'arrêt, pris dans la masse avec une mobilité plus que limitée; alors lorsque plusieurs centaines de cavaliers se battaient dans une mêlée et dans un espace réduit, tout le monde est coincé entre les chevaux et je pense qu'il est difficile de câler une pirouette ou d'avoir une équitation.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 13:06 (2011)    Sujet du message: Niveau équestre des conscrits Répondre en citant

je ne parlais pas de pirouette dans une mêlée, car oui dans ce cas elle est inutile, la pirouette fonctionne pour des combats entre deux cavaliers, cela reste de la feinte ...

dans une mêlée, la croupade , la levade , ou la cabriole sera plutot de mise.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:09 (2017)    Sujet du message: Niveau équestre des conscrits

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.