Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saines lectures !
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 16:41 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Suite à la question d'un camarade du 4ième qui avait été enchanté par les mémoires de Marbot, et en cherchait d'autres;

Voudriez vous aider à constituer une liste des différents ouvrages de ce type à conseiller,
qui traitent surtout du vécu de ces cavaliers, des anecdotes intéressantes, etc ...
bref de la petite histoire dans la grande.

merci d'ajouter un petit commentaire pour préciser la nature de l'écrit et son intérêt.

Mr. Green
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 16:41 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 21:01 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Journal de campagne d'un cousin de l'Impératice, par Maurice de Tascher du Pouvrai (capitaine au 12ème chasseurs - il était au 8ème hussards jusqu'à Iéna, où il fit son baptême du feu)

Il s'agit de ses notes (son journal) qu'il rassemblait presque au jour le jour sur sa vie d'officier de cavalerie légère. Il est mort en janvier 1813 à Berlin à son retour de Russie et son frère aîné a fait paraître les petits cahiers qu'ils déposait en rentrant en congé chez lui.
N'ayant pas survécu à la Russie, son récit assez brut n'a jamais été influencé par l'atmosphère politique du temps ou trahi par la mémoire.

Mémoire du capitaine Aubry (capitaine au 12ème chasseurs)

Il complète bien le précédent et surtout illustre le phénomène de déformation des souvenirs (lui a écrit à près de 80 ans)

Journal de marche du Sous-lieutenant Gaspard Ducque
(12ème chasseurs)

Ce récit porte uniquement sur la campagne de Russie. Il est très précis et recoupe aussi les deux versions précédentes et en particulier celle de de Tascher.

Quand on a lu cela, le reste importe peu !!! Cool
_________________
Res non verba


Revenir en haut
berserker


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 486
Localisation: france
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 21:40 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Ton ami souhaite sentir souffler le vent de l'épopée dans son salon, il pourra lire "Cavaliers d'Epopée" de Marcel Dupont
cet ouvrage n'est pas un recueil de mémoires mais il a cet art de nous plonger au milieu de belles charges de cavalerie; De plus illustré par le grand Rousselot il ne faut pas bouder son plaisir.
Sinon de tête il y a les mémoires de ;

Auguste Petiet, Souvenirs historiques, militaires et particuliers, 1784-1815. Mémoires d'un hussard de l'Empire, aide de camp du maréchal Soult Editions Nicole Gotteri, préface Jean Tulard


ces mémoires fourmillent d'anecdoctes et traversent l'ensemble des guerres de l'Empire avec panache et fureur

Il ya aussi les mémoires d'un trompette de cavalerie qui raconta ses souvenirs juste après son licenciement de l'armée après sa terrible blessure, il s'agit de Jacques Chevillet, Souvenirs d'un cavalier de la Grande Armée 1800-1810




Les" Souvenirs du commandant Parquin" témoignage excellent, un modèle du genre devenu un classique incontournable

Les mémoires de Curely (1793 - 1815 ) Ses mémoires permettent de mieux comprendre le rôle joué par la cavalerie durant les campagnes de l'Empire.



http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/Home.aspx


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 20:45 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Pour ce qui est de cavalier d'épopée, c'est un ouvrage très plaisant, mais raconté avec pas mal d'emphase et de lyrisme selon le style de Marcel Dupont.
Il mérite d'être lu avec pas mal de recul.
Il a d'ailleurs emporté maître Rousselot dans son enthousiasme au point que certaines illustrations laissent parfois dubitatif (la charge de Fournier sautant les lignes anglaises...)

Pour jacques Chevillet (8ème chasseurs) et Souvenir d'un cavalier de la Grande Armée, il s'agit d'un ouvrage exceptionnel à plus d'un titre. En particulier parce qu'il est l'oeuvre d'un soldat (trompette), alors que la presque totalité des mémoires et en particulier pour la cavalerie sont l'oeuvre d'officiers. On voit combien la problématique du soldat est terre à terre et loin des préoccupations politiques du moment et je me demande même s'il évoque l'Empereur dans son ouvrage (?)
Un point parfaitement développé aussi porte sur le lien du cavalier à son cheval. Autant il montre de l'attachement à une monture fidèle et dévouée, autant il fait peut de cas de mauvais chevaux et cherche à s'en débarrasser au plus tôt.

Le Parquin (20ème chasseurs et chasseurs à cheval de la Garde) est un incontournable surtout si vous avez une version illustrée par Dupray et Myrbach.

Mémoires du colonel Combe (8ème chasseurs)
Très intéressant, en revanche il ne côtoie pas Chevillet puisqu'il rejoint le régiment (alors commandé par Curto, l'un des rédacteurs de l'ordonnance de l'an XIII) après Wagram où le trompette a perdu un membre ce qui motive son départ du régiment.
Il vit la Russie, la campagne de 1813 où il fut capturé. En 1815, il forme un corps franc dans l'est pour lutter contre l'invasion de ce secteur.

Campagnes d'un chasseur à cheval sous l'Empire du lieutenant HENCKENS (6ème chasseurs)
Autre ouvrage très intéressant puisque cet officier combat sur le front italien pendant près de 10 ans. Entré en 1802 au régiment, il le quittera blessé en octobre 1813. D'origine néerlandaise, il rejoindra ce pays après l'Empire où il y décrit les nombreuses vexations dont il fut l'objet pour avoir servi sous les Aigles.

La suite plus tard...
_________________
Res non verba


Revenir en haut
trompette


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2008
Messages: 55

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 21:23 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Bonsoir,

J'ajouterais volontiers :

Campagnes et souvenirs militaires (1805-1814) Maréchal des logis-chef OYON. D'Austerlitz au Portugal avec le 4ème dragons.

Mémoires (1796-1844) du Général BRO. Il sert au 1er hussards, 7ème hussards, aide de camp de Colbert, chasseurs de la garde et commande le 4ème lanciers à Waterloo.

Souvenirs militaires d'Auguste Thirion. L'ouvrage qui commence par le départ du 22ème régiment de dragons pour une mystérieuse mission nocturne. Notre homme est ensuite officier au 2ème et 9ème cuirassiers.

Souvenirs militaires (1794-1816) de Victor Dupuy, chef d'escadrons de hussards. Il comence au 11ème chasseurs à cheval, aide de camp de Jacquinot, chef d'escadrons au 7ème hussard...

Quatre ouvrages plein de vie , de souvenirs de soldats et de vécu.

Vrai pour LE Parquin. J'ai une première édition illustrée (à faire un peu restaurer par un relieur) : très beau.
_________________
"Moi d'abord, je suis bon cheval de trompette, le bruit ne m'effraie point."


Revenir en haut
berserker


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 486
Localisation: france
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 10:30 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Souvenirs militaires de Hippolyte d'Espinchal. Emigré il sert dans l'armée de Condé. Rentré en France il rejoignit les rangs de la Grande Armée et sert dans les Gendarmes d'Ordonnance. Chez les hussards il participa à la campagne de 1809 en Autriche, à la guerre dans la péninsule ibérique jusqu'en août 1813, puis dans les rangs de l'Armée d'Italie. Au retour de l'Empereur de l'île d'Elbe, d' Espinchal resta fidèle au roi, se livrant à des opérations de guérillas, qui lui étaient familières par son expérience en Espagne, dans la région lyonnaise contre ses anciens amis. Au retour des Bourbon, déçu par leur ingratitude, sa déception éclate dans les dernières pages de ses souvenirs. L'intérêt de ces mémoires réside dans la relation de son passage à l'armée de Condé, dont il nous dépeint l'esprit et la vie quotidienne, ainsi que celle de son aventure en Italie en 1813 et 1814, campagne dont peu de mémorialistes ont rapporté les péripéties avec tant de minutie. On peut ajouter à cela des descriptions intéressantes sur la vie ordinaire dans les unités, sur le fonctionnement des régiments et la façon dont se comportaient les hommes qui en faisaient partie, fiers de leur uniforme et décidés à le défendre jusqu'à se battre en duel. Enfin il convient de noter quelques belles pages sur la guerre d'Espagne, tant en ce qui concerne les méthodes de combat qui ont fait la force des guérilleros que sur les efforts d'imagination que les combattants, habitués à une forme de guerre " classique ", ont dû déployer pour faire face à cette nouvelle façon de faire la guerre.





Je possède beaucoup de mémoires, et si je n'ai pas rêvé j'avais lu un mémorialiste qui avait servi chez les "canaris". Si cela parle à quelqu'un...


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 11:05 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Les souvenirs militaires du colonel de Gonneville, proposent pour une fois des mémoires d'un officier de cuirassier.
Très intéressants. Il commence jeune dans les rangs royalistes de l'ouest puis fait carrière dans l'armée impériale.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
LA SONDE


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2008
Messages: 110
Localisation: BLANQUEFORT
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 21:16 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Je me lance  à mon tour: pour la cavalerie

CHEVILLET pour moi un des meilleurs à cause du vécu et du réalisme  c'est une valeur sûre

CHEVALIER ( et sans parti pris) c'est le Coignet à cheval on le suit dans toutes ses campagnes  avec les Chasseurs à Cheval d la Garde
dans le même registre MERME  plus restreint au niveau des informations mais sympathique.

KRETTLY est intéressant dans sa version en 2 tomes de 1839 mais la version Dick de Lonlay n'est pas passionnante

Journal d'un dragon d'Egypte  tres intéressant  publié en livre et également dans la Giberne 1901

DESVERNOIS 2 éditions 1858 raccourcie et le 1898 plus complète  intéressante pour la vie d'un officier de Hussard 7 bis en Egypte

et en cette année je vous conseille un vieux livre de Bertin 1812 edition flammarion ce sont des collations de mémoires qui suivent chronologiquement la campagne de Russie, ce sont des morceaux choisis et bien choisis  il s'agit d'une série de 3 livres 1812, 1813, 1814 c'est du top!!

Enfin pour ceux que les mémoires intéressent et qui voudraient un bon outil de travail, la librairie TEISSEDRE a vendu il y a quelques années(2001) la bibliothèque du Baron D'Huart , collectionneur qui possédait  TOUS les mémoires d'Empire avec toutes les éditions pour chaque auteur  TEISSEDRE qui depuis est devenu CLAVREUIL a fait 2 catalogues de cette collection formidable  et doit en avoir encore quelques tomes à vendre: C'est un outil de travail indispensable si vous voulez vous constituer petit à petit une bibliothèque Empire car chaque titre est accompagné d'un appareil critique intéressant.


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 22:02 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Je pense que les avis sur le même ouvrage peuvent mériter d'être comparés.

D'Espinchal est très bon car précis et très varié: Son avis sur le cheval Camargue, son expérience comme chef du 30ème chasseurs, son activisme royaliste en 1815, son passage au 5ème hussard ou aux gendarmes d'ordonnance en font un ouvrage passionnant.

Bro est tout à fait intéressant, car il recoupe les mémoires de Marbot.

Victor Dupuy est très précis aussi et aborde des aspects intéressants dans la tactique de la cavalerie impériale.

Curély est très dense et intéressant, mais déborde de frustrations.

Krettly, je n'ai pas accroché car dans son récit, il se montre incapable de prendre du recul et de distinguer le politique du factuel. A sa différence, Parquin qui fut pourtant un activiste bonapartiste après l'Empire a su, dans son récit, se limiter à raconter les faits sans les teinter systématiquement de réflexions trop subjectives (j'ai l'édition préfacée par Yves Calvi qui est descendant de Krettly, peut-être pas la meilleure)
_________________
Res non verba


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 02:38 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

A partir du moment où c'est expliqué, il est effectivement très indéressant de recouper les avis ! Merci à vous
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 11:54 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Une remarque cependant, à mon sens:
Les mémoires doivent se lire avec un certain recul et il est difficile de faire une généralité de ces expériences individuelles tant qu'un fait n'est pas récurrent dans leurs témoignages.

1/ En remettant le contexte dans lequel ont été écrits ces mémoires.
Exemples: L'âge du mémorialiste lorsqu'il écrit, s'il s'appuie sur des notes ou sur un simple effort de mémoire (cela est parfois dit en préface) Certains recâlent les évènements sur ce que l'histoire a arrêté des grands épisodes et y placent leurs anecdotes... qui ne sont pas toujours les leurs d'ailleurs (Marbot)

2/ Quel est le parcours de celui qui a écrit (en particulier après l'Empire) ?
Exemple: Quel était son origine familiale ? D'ancienne aristocratie (d'Espinchal, Gonneville...) ou républicaine ?
Remâche-t-il ses frustrations (Curély, Thiébaut, Bigarré...)?
Quelles ont été ses engagements bonapartistes (Parquin...) après l'Empire ?
Etait-il officier ? Servait-il dans la Garde ? (on ne souffre pas des mêmes maux)
A quelles campagnes a-t-il participé? Dans quelle arme a-t-il servi ?

3/ Quel était le sens de ce terme ou de cette formule il y a deux siècles ?
Exemple: Si pour tous savons comment comprendre le terme de "voiture", on met facilement n'importe quoi derrière le mot "bivouac"; preuve en est le nom donné en reconstitution à nos sorties en camps (parfois même en camping), très peu ayant fait l'expérience du bivouac au sens de l'Empire.
De la même manière, la formule "charger à fond" excite l'imagination et fausse la vision de la séquence de la charge en encourageant une vision de folle chevauchée ou de galopade effrénée alors que le sens en est différent (cf: Marbot)
Et je parle là d'exemples identifiés,car il est probable que certains termes nous échappent encore dans leur sens premier et que nous y mettons notre interprétation.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Deguignet
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 939
Localisation: Toulouse
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 12:25 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Fais gaffe tu fais dériver le sujet. 
_________________
Tant que les moutons n'auront pas d'historien, ce seront les loups qui écriront l'histoire !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
berserker


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 486
Localisation: france
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 13:00 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

DUPS a écrit:
Les souvenirs militaires du colonel de Gonneville, proposent pour une fois des mémoires d'un officier de cuirassier. Très intéressants. Il commence jeune dans les rangs royalistes de l'ouest puis fait carrière dans l'armée impériale.


Dans la grosse cavalerie il y aussi les memoires de Abbeel Joseph Odyssée d'un Carabinier à Cheval 1806-1815

" Originaire de Flandre, et embrigadé dans la Grande Armée de Napoléon, Joseph Abbeel, vivra, comme des dizaines d’autres, les triomphes sanglants, mais surtout les misères et la débâcle finale, en Prusse, en Pologne, en Russie, avant de rentrer en son pays au terme d’une inhumaine captivité.
Eussent-ils été rédigés en français, ces mémoires n’auraient pas attendu autant d’années pour être livrés à la curiosité du public. Non content de les avoir traduits, en nous épargnant des répétitions et un mot-à-mot souvent fastidieux, le général Willems les a annotés et commentés de manière judicieuse, en mettant en valeur les qualités du manuscrit et les dons de l’auteur.
Dans ce récit, comme le souligne le commentateur, l’homme est véridique et son récit de bonne foi. Ecrivant pour lui même, il ne cherche à masquer ni les pillages au détriment des populations occupées et des compagnons d’armes eux-mêmes, ni l’horreur des opérations chirurgicales à même le sol gelé, ni encore le déshabillage et parfois l’achèvement des mourants par leurs propres camarades de combat, ni la dureté de la captivité"

j'avais lu ses mémoires mais elles ne m'ont pas laissé un souvenir imperissable.


Revenir en haut
LA SONDE


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2008
Messages: 110
Localisation: BLANQUEFORT
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 18:55 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

De nombreux mémorialistes ont utilisé quand ils avaient des trous Victoires et Conquêtes en 27 tomes  d'où des aspects histoire officielle

Revenir en haut
berserker


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 486
Localisation: france
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 14:38 (2012)    Sujet du message: Saines lectures ! Répondre en citant

Mémoires d' Espinchal
T1
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k107277s.r=Souvenirs militaires de Hip…
T2
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1072785.r=Souvenirs militaires de Hip…

et celles de Parquin
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6143775m.r=Souvenirs parquin.langFR


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:44 (2017)    Sujet du message: Saines lectures !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> La cavalerie impériale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.