Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tente
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> Réglements
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Monnery


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 974
Localisation: En Beaujolais

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 08:09 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

DUPS a écrit:
Girault parle d'une baraque dont il n'est pas peu fier. 

Oui bon,c'est un peu jouer sur les mots.......Le l'ai fait de tete Embarassed .S'rait pas un peu mauvais joueur le Père Dups..... :lol:
_________________
Je suis apprécié par les humains non domestiqués...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 08:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 09:31 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Non, j'ai relu le passage avant de poster et lorsqu'il doit céder sa baraque à Duroc, l'ïle est parfaitement ravitaillée. Il dispose même d'un puit qu'il a creusé et qui donne une eau parfaitement limpide. C'est d'ailleurs en venant goûter à cette eau réputée que Duroc décide de lui prendre son logement.
On peut néanmoins en conclure que lorsqu'un établissement se faisait dans la durée, le système D faisait son chemin quant à la nature des logements construits, mais en revanche que ce soit pour les baraquements ou les tentes, elles étaient rangées et ordonnées.
Girault comme gagiste et Duroc de par ses fonctions ont des statuts particuliers quand même.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Monnery


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 974
Localisation: En Beaujolais

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 10:07 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

DUPS a écrit:
On peut néanmoins en conclure que lorsqu'un établissement se faisait dans la durée, le système D faisait son chemin quant à la nature des logements construits, mais en revanche que ce soit pour les baraquements ou les tentes, elles étaient rangées et ordonnées.

Exact pour les camps permanents,ou semi permanents...
_________________
Je suis apprécié par les humains non domestiqués...


Revenir en haut
Rouflacman
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 397
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 10:54 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Monnery a écrit:

Exact pour les camps permanents,ou semi permanents...


Effectivement, le campement , que ce soit en tente ou en baraquement demande un certain temps quant à son établissement, on peut à juste titre penser que sur une progression régulière du régiment avec étape courte de tels campements n'étaient pas forcément mis en place, non Confused:


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 11:15 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Citation:
on peut à juste titre penser que sur une progression régulière du régiment avec étape courte de tels campements n'étaient pas forcément mis en place


Il n'y a aucun doute là-dessus, comme dit plus haut un régiment en avant-poste ne fait guère plus que du feu et des aménagements sommaires de branchages et d'autres moyens démontés ici ou là. Le gros du régiment peut s'appuyer sur des habitations lorsque la saison est mauvaise, même si les règlements et les principes de sûreté le déconseille.
Lors des grands trajets aussi, l'installation sera sommaire.
En revanche lorsqu'il y a étape, c'est à dire une halte excédent 24 heures, généralement à proximité d'une ville, il y a aussi le système des billets de logement qui concernait jusqu'à la troupe.
Enfin, ce sont les grands stationnements qui amène de grandes masses sur une même zone qui justifie d'organiser l'ensemble et de monter les camps.

je me permets une remarque au passage. Notre discussion ne doit pas ignorer ce qui se faisait historiquement selon les circonstances, mais doit aussi répondre à la question: Comment au mieux représenter en reconstitution une "installation" d'unités de la Grande Armée ?
Ainsi, l'intérêt de ce sujet est, dans la mesure où l'installation sous tente est la plus répandue, de donner des éléments pour représenter ce type de camp au mieux. Il est clair que lorsque les tentes étaient déstockées cela ne se faisait pas au petit bonheur. C'est en effet la vie de camp qui pour l'heure nous est la plus pratique à représenter.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Rouflacman
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 397
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 11:19 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

A la fois la plus pratique à représenter, la plus documentée mais pas forcément la mieux représentée en reconstitution, et je ne parle là que de l'organisation géographique du campement ...

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 11:34 (2008)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

"Un camp est une ville de bois et de paille, quelquefois de toile, bien alignée, avec ses rues, grandes et petites, longues et courtes; le tout est maintenu dans une excessive propreté."
Souvenirs d'un officier de la Grande Armée par le capitaine Elzéar BLAZE

Je rajoute la note de bas de page dont j'ignore si elle est de l'auteur ou bien rajoutée, dans la mesure où elle semble bien catégorique au regard de ce que nous savons et de l'option "camp de toile" évoquée par l'auteur.

"Sous l'Empire on ne connaissait pas les tentes; nos armées marchaient si vite, qu'elles n'auraient pu trainer tous les bagages nécessaire sans nuire à la vitesse de leurs mouvements."

Ceci reste vrai mais considère que l'Empire est une période de marches et de campagnes permanentes. Néanmoins, ce problème de bagage est certain et c'est ce qui explique la majorité des camps de baraques. Quant à l'existence de tentes, l'iconographie et les textes en font cependant mention.
_________________
Res non verba


Revenir en haut
morelegs


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 150
Localisation: Paris
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 10:52 (2009)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Biensûr c'est plus tardif ( 1870) mais ça donne une impression de gros bordel ce campement ! les tentes dans tous les sens .


c'est une photo en vente sur ebay , il y en a d'autres qui confirment .


Revenir en haut
La vedette


Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 3

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 19:30 (2009)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Bonjour Sacha, elle est superbe ta tente de cavalerie, tu pourrais m'en faire une ? Si c'est possible Embarassed
Amicalement


Revenir en haut
berserker


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2010
Messages: 486
Localisation: france
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 5 Mai - 22:42 (2014)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Vossler Lieutenant dans un régiment de chasseur à cheval Wurtembourgeois raconte en 1812:

Le contexte; son unité est sous le commandement direct des généraux Ornano et Watier de St Alphonse (corps du Gal Montbrun). Il parle aussi de deux régiments, le 10 ème hussards Polonais et des lanciers de Silesie. La division comporte 4 autres régiments mais sans savoir s'il s'agit de cavalerie ou d'infanterie.
Du 6 au 8 la division reste à Lendzi en avant garde. Le 8 Aout 1812 une importante force Russe attaque la division.


 
"Une retraite comme nous la fîmes en cette occasion peut être presque regardée comme une victoire; l'ennemi en n'utilisant pas son important supériorité numérique ne parvint jamais à briser nos rangs. Même pendant notre retraite à travers notre cantonnement , où beaucoup de tentes étaient dressées et où les cordages nous faisaient constamment trébucher, nos troupes ne chancelèrent point."  


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Lun 5 Mai - 23:17 (2014)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Pour moi:
2ème corps de cavalerie du Général MONTBRUN, division légère du général WATHIER DE SAINT-ALPHONSE puis SEBASTIANI et enfin PAJOL (5ème et 9ème hussards, 11ème et 12ème chasseurs, 1er lanciers prussien, 3ème chasseurs wurtembergeois et 10ème lanciers polonais), brigade SAINT GENIES (11ème et 12ème chasseurs)
  

_________________
Res non verba


Revenir en haut
Chevert


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2017
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Juil - 18:37 (2017)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Bonjour,
J’aurai besoin de votre aide. 
Je cherche des photographies d’une sellerie rangée à terre tout simplement. Pourquoi ? Je sculpte des figurines et cherche à reproduire les déformations , les plis …. d’un harnachement rangé au sol dans une tente de cavalerie, et j’ai du mal à me les représenter. Et j’aurai quelques questions. Je commence à  bien connaitre la cavalerie française du milieu du 18e siècle mais certains éléments restent incertains.

Je réalise une scène de camp de cavalerie durant la Guerre de Sept Ans. Les groupes de reconstitution de cavalerie de l’Ancien Régime ne sont pas légion, par contre la cavalerie de l’Empire est très bien représentée, c’est pourquoi je sollicite vos connaissances. Je suis en train de sculpter l’entrée d’une tente de cavalerie.


Au milieu du 18e siècle , les tentes sont un peu plus haute que celles de l’infanterie mais surtout plus longues (10 pieds). Les cavaliers ou dragons  placent leur sellerie et harnachement à l’entrée de la tente.
En était il de même sous l’Empire ? Pensez vous que les cavalier enlevaient la housse croupelin,  les fontes ... pour ranger le harnachement dans les tentes de campagne. Construisaient-ils de petites traverses comme supports où poser les selles ? Etaient elles posée directement sur la paille des tentes ?
En espérant ne pas polluer votre topic.


Chevert


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 100

MessagePosté le: Mar 18 Juil - 17:20 (2017)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Bienvenue et merci pour ces questions pertinentes, dans la mesure de nos connaissances ( probablement que d'autres camarades prendront le relais ), les tentes au cours des campagnes du 1er empire n'ont été que très peu ou pas utilisées, je sais vous me répondrais que nos bivouacs sont plein de tentes de tous modèles, mais c'est en effet une entorse assez importante envers la réalité historique... soit , quoiqu'il en soit la vie de camps sous le 1er empire a fait l'objet d'une réglementation ( nos anciens avaient un très bonne manie, celle te tout mettre par écrit et d'avoir un réglement pour pratiquement l'ensemble du quotidien militaire, c'est une chance pour nous mais aussi un casse-tête car faire la part du réglementaire peu ou pas appliqué et la réalité du terrain, cela donne depuis toujours des débats sans fin entre reconstitueurs. 


Pour répondre à vos interrogations, il faut tout d'abord savoir qu'il y a deux grands type de sellerie pour la cavalerie 1er empire, la cavalerie légère et la cavalerie dite de ligne comprenant l'ensemble des dragons et cuirassiers, les selles sont très différentes mais je suppose que vous le savez déjà, sur la selle de cavalerie légère les fontes sont solidarisées à l'arçon par un système complexe de courroie qui peut se démonter mais nécéssite du temps et n'est pas vraiment fait pour de la dépose minute, (exception faite pour la cavalerie légère de la Garde qui dispose du selle et d'un arçon particulier) à l'inverse les fontes sur les arçons des selles de dragons et de cuirassiers peuvent s'enlever très facilement. 


Donc concernant le rangement dans les tentes, il faut oublier ! la cavalerie impériale a passé le plus clair de son temps à dormir à,la belle étoile, ou chez l'habitant ( billet de logement ), dans le cas ou le cavalier dormait sur le terrain la selle servait "d'oreiller" ,la couverture ( tapis de selle ) et la schabraque en mouton d'édredon, pour les trétaux, nous n'avons rien trouvé d'officiel, là encore comme pour les tentes, nous faisons une entorse à l'histoire en plaçant nos équipements sur des trétaux ( que l'on essaie d'avoir le moins moderne possible ) soyons honnêtes les reproductions que nous utilison sont assez couteuses pour que l'on en prenne un minimum soin. 
Pour la partie réglementaire, je vais essayer de chercher dans les textes réglementant le camp de toile de cavalerie, si il y a quelque chose concernant le rangement de la sellerie.


Pour les photos je peux vous faire des clichés du matériel concernant la cavalerie légère ( 12 ème chasseurs ) pour les autres selles de cavalerie , j'espère que l'un de mes camarades représentant les dragons ou les cuirassiers présent sur ce forum voudra bien vous rendre ce service. 


Voilà pour le moment de quoi alimenter votre réflexion, surtout n'hésitez pas à nous montrer des images de votre réalisation en cours peut être que les connaissances des uns et des autres ici présent vous guidera dans votre réalisation. 


Cordialement  


Denis 


Revenir en haut
Chevert


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2017
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Juil - 21:36 (2017)    Sujet du message: Tente Répondre en citant

Bonsoir,


Merci de votre réponse, c’est une des différences notables des armées de l‘Ancien Régime d'avec les armées impériales qui, pour l’essentiel, bivouaquent et vivent sur le pays. L’armée de l’Ancien régime alterne camp de passage ou l'on monte les tentes et bivouac occasionnellement et camp de séjour. L’étude des ordres de marche montre nettement le manque de mobilité de ces armées, et le bivouac y est peu fréquent. L’armée est une grande ville ambulante dont le déplacement est principalement rythmé par la fourniture du pain qui se cuit tout les 4 jours. La viande suit sous forme de troupeaux. Le fourrage étant après le pain la seconde préoccupation des services de l’intendance. … Et la castramétation prend une part prépondérante dans toutes les ordonnances et instructions des armées en campagne.


Le matin du jour de marche, le tambour et le trompette de garde au quartier général commencent à battre La Générale et à sonner Le Boute-Selle à l’heure indiquée par le major général. Ils quittent le quartier général en battant et sonnant pour rejoindre le régiment d’infanterie et de cavalerie le plus proche où à leur tour les tambours et trompettes se mettent à battre et à sonner. Quand on lit les textes parlant de la levée d’un campement, le court laps de temps (30 min) entre le moment où les trompettes sonnent Le Boute-Selle et les tambours battent La Générale, et les tentes sont défaites indiquent que les cavaliers conservaient leurs harnachement prêt à être installé. Et c'est une selle de cavalerie de type cuirassiers, dragons posée au sol qui m'intéresse.
Les tentes de cavalerie et dragons mesurent 18 pieds (5m85) de long sur 9 pieds (2m92) de large dont 4 pieds et demi (1m46) pour le cul de lampe. 

J'aime m'amuser à sculpter des attitudes du quotidien, plus que celles d'une troupe alignée en rang ou marchant. A l'occasion , si vous aviez une photographie de l'un d'entre vous en train de desseller, la housse encore en partie sur les reins, ou en train de monter , cela me donnerai beaucoup d'informations sur le mouvement, les plis, les gestes etc. J'ai déjà parcouru de nombreux de site de reconstitution ou d'événements, où j'ai déjà récupéré quelques attitudes intéressantes.


Voici deux exemples de figurines de la période Empire ce sont des officiers Saxons, j'ai fait d'autres étapes notamment lorsque la jambe est lacée au dessus de la croupe du cheval. 







Chevert





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:46 (2017)    Sujet du message: Tente

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> Réglements Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.