Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum Les cavaliers de la Grande Armée
La pratique de l'équitation en reconstitution historique
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cherche compagnons de sorties
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> Annonces
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:01 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

 La voiture est chargée et ma femme est rattachée à son radiateur. Je reviens donc faire un petit tour par ici.
Citation:
Vous êtes serieux là ? Je ne vais pas citer tous vos messages sexistes,  il doit y en avoir bien 50%.  Il vous suffit de relire vous même les échanges qui ont eu lieu dès le début. 



Je viens de relire "le début". On ne doit pas avoir les mêmes critères pour parler de sexisme ou de machisme. Je trouve au contraire que tous ont eu des propos honnêtes et clairs sur ce que nous pratiquions et sur nos choix pour déterminer comment nous percevons la reconstitution. Oui, nous n'acceptons pas de femmes en uniforme dans notre association (12ème chasseurs à cheval). C'est un choix assumé. S'il y a pu avoir des femmes dans l'armée ce fut forcément exceptionnel puisqu'elles n'y étaient pas acceptées et que les recrues étaient vues au moment de la conscription par un médecin. Comme je vous l'ai dit aussi, de (trop) nombreux groupes ont choisi de s'affranchir de cette réalité. Au résultat, je considère que le ratio en femme dans notre loisir est disproportionné. 


Certes nous sommes ignorants, vous l'avez suffisamment dit tout en expliquant que ce forum constituait pour vous une mine d'informations... postées par ces mêmes ignorants. Avouez que vous n'êtes pas à une contradiction près.
Cependant pour compenser notre incompétence, nous nous sommes détournés comme le Marquis des résumés généralement simplistes pour ne pas dire faux de la toile. Il y a parfois de vraies contributions, mais généralement noyées dans un tel fatras d'imbécilité, qu'il vaut pieux prendre es distances et aller à la source. Aussi avons nous consulter les registres du SHD (Service Historique de la Défense), les musées dont celui de l'Empéri, nous épluchons les mémoires et les divers règlements de l'époque dont nous disposons.
Fort de ces milliers d'informations nous nous sommes construits une idée, probablement discutable de ce qu'était le régiment de chasseurs que nous représentons. 
J'ai personnellement une centaine de textes de mémorialistes essentiellement, anciens cavaliers. Je peux vous certifier que dans aucun de ces textes, ces mémorialistes évoquent la présence de femme dans les rangs. Forcément puisqu'elle ne constituaient pas un vivier de recrutement. J'imagine que i au fil de leurs parcours les uns ou les autres avaient croisé voire même entendu parler de femmes à la Grande Armée, ces messieurs, ne se seraient pas privé d'évoquer ce fait remarquable. 
Que voulez-vous donc? Que je vous reproduise ces milliers de pages pour "prouver" l'absence de femme soldat sous l'Empire. Vous vous doutez ce n'est pas envisageable... et pourtant vous demandez des sources expliquant une chose qui n'existait pas (d'où l'exemple forcé du téléphone et de l'éléphant qui ne valent que pour montrer l'absurdité de votre demande)
Des archives régimentaires, nous disposons entre autre de l'ensemble du registre de contrôle de la troupe pour notre régiment. En voici une page pour exemple:





Je vous garantis que dans les 213 pages de ce dossier, qui comporte plus de 1200 noms, il n'y a aucune femme. Malgré cela, je n'exclue pas qu'il put y en avoir quelques-unes ici ou là, car il en existe quelques exemples. Mais je peux vous certifier que les femmes qui devaient endosser ce rôle devaient avoir une physionomie assez masculine (nous dirions garçon manqué) pour ne pas être démasquées, car pour l'avoir vu, une femme en uniforme est parfaitement identifiable même d'assez loin.


Donc comme je l'ai dit nous avons choisi notre forme de reconstitution selon des critères qui relèvent de choix qui sont d'aller dans le sens de plus d'historicité. Le travail pour obtenir une allure authentique est énorme (sauf lorsque l'on fait du spectacle pour lequel, l'illusion suffit) alors comprenez que nous essayons d'établir une cohérence globale, entre le travail de reproduction du matériel, d'application des règlements et de composition de notre détachement... autant que cela nous est possible. 
Que cela vous déplaise et que vous regrettiez c'est une chose, mais il en est ainsi et cela ne sert à rien de nous le reprocher. Cela ne vous interdit aucunement de venir échanger autour de sujet sur l'Histoire comme vous le faites avec le Marquis.


Je lui laisse autorité dans ce domaine pour lequel, je n'ai aucune compétence. Et si le médiéval se montrait plus ouvert ou simplement historiquement plus compatible avec la présence de femmes dans le rôle de combattants, alors tant mieux.



_________________
Res non verba


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:01 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:09 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Non vous ne me choquez pas, je ne suis juste pas sure de vous suivre au niveau du vocabulaire. Je trouve clairement trop élitiste et subjectif de dépouiller toute tentative de reproduction historique qui n'est pas strictement exacte, du terme "reconstitution"

Il me semble en effet que la définition du mot n'est pas aussi réductrice que ça...

Je trouvais que le terme "reconstitution stricte" suffisait à définir votre activité, le terme d'évocation, décrivant relativement bien le "tout et n'importe quoi" qu'on peut trouver. Reconstitution me paraissant approprié pour décrire les reproductions même imparfaites à but culturel et pédagogique, avec une vraie volonté de transmettre la réalité historique. Le plus important étant je pense d'avoir connaissances des imperfections de son costume, de sa réalisation, de son environnement en terme de reproduction, et de pouvoir les expliquer à un éventuel public, à défaut de les reproduire de façons strictement identique (ou du moins de ce qu'on peut en savoir).

@DUPS : je ne suis pas étonnée que vous ne voyiez pas le sexisme dans les propos échangés, on y est tellement habitué qu'on ne se rend plus compte, à moins d'avoir été sensibilisé au sujet. On n'est pas choqué de voir écrit noir sur blanc que l'homme et la femme ne sont pas égaux. Je suppose que ces propos sont dus à de la maladresse et à de sales habitudes données dans notre culture. Comme j'ai dit à votre admirable ami Monnery, je ne pense pas que vous soyez délibérément et consciemment sexistes, certains de vos propos par contre, peut-être pas mégarde ou par maladresse, le sont. Les époques concernées l'étant en plus particulièrement, ça n'aide pas. Quand on est une femme et qu'on a beaucoup de mal à se faire une place dans un monde d'homme, on a tendance à le voir plus facilement je suppose.

J'ai parlé de votre ignorance, probablement du à votre désintérêt au sujet des femmes soldats ou au manque de sources sur le sujet, comme c'est le cas pour pas mal de monde car il y a eu peu de recherches sur le sujet.

Comme je vous l'ai dit, pour l'empire je n'en sais rien bien que mes yeux aient eu l'occasion de se poser sur des textes évoquant le cas de femmes sous les traits d'hommes.

Je suis aussi étonnée du "on ne prend pas de femmes" que j'ai cité en début de post qui signifie que vous ne reconstituez que des activités strictement réservées aux hommes. C’est un choix, et un autre sujet...


Dernière édition par Lysaë le Ven 3 Avr - 14:33 (2015); édité 6 fois
Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:15 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

regardez cette vidéo , ou Tobias , conservateur en chef du Royal Armoury  Museem , et aussi reconstiteur, parle de sa vision de la reconstitution... 


_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Béarnais
4ème hussards

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2010
Messages: 1 173
Localisation: IDF
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:41 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Il est particulièrement maladroit de prétendre défendre la place féminine dans la reconstitution ou dans l'histoire, en se lançant dans le concours de bite qui est d'ordinaire plutôt le sport favori de la gent masculine.
... et sa faiblesse.
Les femmes illustres de l'histoire se servaient plutôt avec finesse, de cette particularité pour asseoir leur influence et diriger les hommes..... 
Mais elles avaient compris qu'elles n'étaient pas plus fortes ou plus faibles qu'eux. Simplement qu'elles étaient différentes et avaient d'autres capacités.
De même pour certaines femmes modernes.


Ma demande de photos était dénuée d'arrière pensée. Juste la curiosité de comprendre et connaitre qui était et ce que faisait la personne qui maniait assez bien la langue, donnait des éléments digne d'intérêt (je connais assez bien le moyen age, plutôt la première période, et les historiennes que vous citez).
Alors que je n'étais pas encore intervenu une seule fois, vous m'avez d'emblée prêté des a priori et balayé mes questions de façon sarcastique.
Cela cadre mal avec le titre de ce post et c'est parfaitement gratuit me concernant.


Encore une fois, ce qui m'intéresse, ce sont les points de concordance, les qualités, pas les points de divergence.


Vous nous proposez la photo d'une fort jolie fille en armure, cheveux au vent, alors que vous avez forcément compris que vous étiez face à une bande de garçons facile à titiller... c'est un hasard ?


Alors qui êtes vous et que voulez vous vraiment  ? 


Voyez ! j'estime trop les femmes pour vous croire sotte ou uniquement maladroite .....
_________________
Esse omnibus renitentibus.


Revenir en haut
MSN Skype
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 15:05 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

J'ai posté une réponse qui n'a pas marché. Je vous répondrai ce soir.

Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 15:30 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Beaucoup de choses intéressantes dans votre dernier message dont je préfère le ton.
Je ne reviendrai pas sur votre explication sur des formules classées aujourd'hui de sexistes du fait d'une éducation, d'une culture ou je ne sais quelles autres sornettes. Je ne suis surtout pas très sensible au discours abêtissant de notre époque où l'on ne peut plus rien dire sans être traité de sexiste, homophobe, raciste, intolérant, réactionnaire, antisémite dès lors que l'on ne s'inscrit pas dans un amour dégoulinant du prochain. Je ne prise guère le nivellement par le bas des Bobos parisiens ou des pseudo-intellectuels qui aujourd'hui veulent une société sans personnalité ni aspérité en niant toutes sortes d'évidences. Mais c'est là un autre débat. Retenez que j'ai l'habitude d'appeler un chat un chat, cela rendra peut-être ma prose moins rugueuse.


Pour en revenir aux vraies remarques que vous faites:
- La définition de la reconstitution: à ma connaissance ce loisir n'en a pas. Je me la suis donc construite en allant vers la formule d'Histore-vivante. Et je considère que l'erreur la plus commune est de limiter l'acte de reconstituer à l'idée de se limiter à reproduire les objets. Pour moi, il s'agit d'essayer de comprendre la vie du personnage que l'on incarne ET pour cela il est logique de remettre en place autant d'éléments que possible d'un environnement le plus authentique possible. Parler de la vie, du ressenti du cavalier du cavalier d'une période lorsqu'on ne l'est pas soi-même aujourd'hui ne me semble pas accessible. En effet un des premiers enseignements s'appuie sur la comparaison.
- L'évocation: Cela s'inscrit dans une logique plus mémoriel voire pédagogique. On est en cela plus tourné vers le spectacle. Hors la norme et les critères du spectacle se passent volontiers de la dimension historique du sujet. Si certains reconstitueurs (que vous appelez stricts) peuvent faire de l'évocation, beaucoup trop à mon goût viennent faire de l'évocation et s'arrêtent dans leur implication à ce qui fait que le public considère qu'il a obtenu l'illusion de l'Histoire. Cette population très importante dans notre loisir (ou qui croit y être) tend vers un nivellement par le bas là encore (c'est dans l'air du temps vous dis-je), faisant passer pour d'insupportables voisins ceux qui s'imposent une certaine rigueur (qui ne signifie pas perfection pour autant) 
Donc j'admets que nous sommes exigeants et parfois sectaires. Mais la somme de travail accumulé, l'argent, le temps, parfois la place que prend notre passion auprès de nos proches fait qu'il est pénible de voir certains "déguisés", se parer du titre de reconstitueurs. J'ignore si vous achetez la revue Vivre l'Histoire qui comporte de très riches dossiers au demeurant, mais les articles faisant le détail d'uniformes de soldats de l'Empire sont parfaitement nuls (le dernier montrant une revue de détail du chef d'escadron Marbot est une perle en cela)
Citation:
Je suis aussi étonnée du "on ne prend pas de femmes" que j'ai cité en début de post qui signifie que vous ne reconstituez que des activités strictement réservées aux hommes. C’est un choix, et un autre sujet...





Reprenez toute la phrase et regardez ce que mon camarade a écrit: 
Citation:
sauf les gros machos du 12 ème chasseurs , le hussards du 4 ème, , sans trop me tromper les hussards du 2 ème qui n'en veulent pas sauf pour le seul rôle connu à l'époque celui de vivandière, blanchisseuse !  





Vous noterez à ce propos qu'une rubrique leur est consacrée et que si elle est lue par nos vivandières et blanchisseuses, ce sont les hommes qui s'y intéressent et l'alimentent. Comme quoi !

Pour finir, je verrai si je retrouve les informations que j'ai pu donner un jour sur un autre forum sur les femmes déguisées en homme pour devenir soldat et dont il existe trace. 
_________________
Res non verba


Revenir en haut
DUPS
12ème chasseurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2008
Messages: 1 563
Localisation: NIMES
Masculin
Votre groupe de reconstitution:: 12ème chasseurs

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 17:46 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

J'ai déjà retrouvé cela.
La liste des femmes qui disposent d'un registre au Service Historique de la Défense de 1791 à 1900 (sur 109 années, l'Empire en compte 10)
Vous constaterez en outre que certaines sont citées deux fois avec leur nom de jeune fille et celui de leur époux.
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/contenu/functions/dc/attac…

C'est sous la révolution que l'on connaît le plus grand nombre de femmes soldats. Elles sont 35 a être connue.
Je vous concède que cette liste est loin d'être exhaustive et qu'elle ne peut référencer celles qui pouvaient être grimées en homme. Faute de trouver cette information, nous pourrions nous laisser aller à toutes les supputations, mais je pense qu'il faut être assez raisonnable.
Un autre lien intéressant quoiqu'assez bref. 
http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4744-les-femmes-dans-la…
_________________
Res non verba


Revenir en haut
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 18:21 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

 
Citation:

 Je ne reviendrai pas sur votre explication sur des formules classées aujourd'hui de sexistes du fait d'une éducation, d'une culture ou je ne sais quelles autres sornettes. Je ne suis surtout pas très sensible au discours abêtissant de notre époque où l'on ne peut plus rien dire sans être traité de sexiste, homophobe, raciste, intolérant, réactionnaire, antisémite dès lors que l'on ne s'inscrit pas dans un amour dégoulinant du prochain. Je ne prise guère le nivellement par le bas des Bobos parisiens ou des pseudo-intellectuels qui aujourd'hui veulent une société sans personnalité ni aspérité en niant toutes sortes d'évidences. Mais c'est là un autre débat. Retenez que j'ai l'habitude d'appeler un chat un chat, cela rendra peut-être ma prose moins rugueuse.


Je ne suis toujours pas d'accord avec vous sur ces points, mais vous avez raison, on ne va pas y revenir...

 
Citation:

 Pour en revenir aux vraies remarques que vous faites:
- La définition de la reconstitution: à ma connaissance ce loisir n'en a pas. Je me la suis donc construite en allant vers la formule d'Histore-vivante.



Je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point. Alors comment peut-on me dire "vous ne faites pas de reconstitution" ou "c'est pas la reconstitution mais le spectacle qui vous intéresse", sans me connaitre, et sans connaitre une partie infime de ce que je fais et de ce qui m'intéresse? Les deux m'intéressent. C'est peut-être étrange pour vous mais c'est le cas. L'avenir me dira sans doutes vers quoi je penche le plus, je pense qu'il y a d'autres données que la simple passion dans ce "choix".

Citation:

 Pour moi, il s'agit d'essayer de comprendre la vie du personnage que l'on incarne ET pour cela il est logique de remettre en place autant d'éléments que possible d'un environnement le plus authentique possible. Parler de la vie, du ressenti du cavalier du cavalier d'une période lorsqu'on ne l'est pas soi-même aujourd'hui ne me semble pas accessible. En effet un des premiers enseignements s'appuie sur la comparaison.

Là aussi nous sommes d'accord. Et ce qui est possible pour vous ne l'est pas forcément pour moi, ou pour quelqu'un d'autre. Vous faites là une affirmation que j'exprime depuis le début : la reconstitution ne sera toujours qu'approximative. On ne peut qu'essayer d'être au plus près.

 
Citation:

 Donc j'admets que nous sommes exigeants et parfois sectaires. Mais la somme de travail accumulé, l'argent, le temps, parfois la place que prend notre passion auprès de nos proches fait qu'il est pénible de voir certains "déguisés", se parer du titre de reconstitueurs.

Et dans cette mesure, parce que comme vous l'avez dit, vous vous êtes fait une idée de la définition de "reconstitution", vous fermez votre passion toute personne daignant s'intéresser à votre approche, ou souhaitant s'en approcher. Je trouve que c'est dommage. Pour vous sans doutes, mais surtout pour les personnes comme moi qui s'y intéressent, ou d'éventuelles femmes qui seraient prête à jouer leur rôle dans cette affaire.

Concernant vos registre, n'est-il pas normal de n'y trouver aucun nom de femme si elles se sont trouvées dans l'armée sous des identités d'hommes? (c'est une simple réflexion que je me suis fait suite à votre message).

J'étais déjà tombée sur la deuxième source que vous citez.

Et concernant la reconstitution d'activités strictement masculines (d'ailleurs, je ne pense pas que ce soit qu'elles soient masculine le "problème" mais qu'elles soient militaires, ce qui en exclut donc les femmes en général), j'évoquais une des réponse qui m'a été faite qui était visiblement très claire sur le sujet. La vie militaire n'était cependant pas la seule activité sous le premier empire je pense! Mais c'est globalement ce qui ressort dans tous les milieux de reconstitution : la proportion entre les métiers, comme celle entre les sexes, est très loin d'être respectée. Ce qui peut aussi expliquer que les femmes aient du mal à trouver leur place dans un environnement principalement militaire, où sont principalement mise en valeur les batailles.

Du moins c'est le cas dans les sorties que je vis, où les quelques essais sur le sujet que j'ai pu voir se sont soldés par des échecs.



Revenir en haut
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 18:57 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

 
Citation:


 Il est particulièrement maladroit de prétendre défendre la place féminine dans la reconstitution ou dans l'histoire, en se lançant dans le concours de bite qui est d'ordinaire plutôt le sport favori de la gent masculine.
... et sa faiblesse.
Les femmes illustres de l'histoire se servaient plutôt avec finesse, de cette particularité pour asseoir leur influence et diriger les hommes..... 
Mais elles avaient compris qu'elles n'étaient pas plus fortes ou plus faibles qu'eux. Simplement qu'elles étaient différentes et avaient d'autres capacités.
De même pour certaines femmes modernes.


Je ne suis pas ce genre de personne, et je n'ai pas la prétention de défendre "la place féminine". Je sais que nombre de femmes ne seraient pas d'accord avec mes propos, je sais aussi qu'il y a des femmes, et d'autres hommes qui les approuveraient. Je ne suis pas une manipulatrice, j'ai plutôt tendance à être franche et à exprimer ce que je pense. Je suis désolée si vous aviez une autre vision des femmes... Le phrase en gras, ça fait bien longtemps que je l'ai comprise. La réalité des faits n'est pas aussi jolie que vous tentez de le montrer! Mais, on ne va pas revenir dessus n'est-ce pas? Je ne suis pas là pour discuter de l'égalité des sexe et de leurs différences.

Citation:


Ma demande de photos était dénuée d'arrière pensée. Juste la curiosité de comprendre et connaitre qui était et ce que faisait la personne qui maniait assez bien la langue, donnait des éléments digne d'intérêt (je connais assez bien le moyen age, plutôt la première période, et les historiennes que vous citez).
Alors que je n'étais pas encore intervenu une seule fois, vous m'avez d'emblée prêté des a priori et balayé mes questions de façon sarcastique.
Cela cadre mal avec le titre de ce post et c'est parfaitement gratuit me concernant.



Je suppose que dans le contexte du post vous comprendrez que j'ai pu mal interpréter vos propos. Je vous présente donc mes excuses quant à mon accueil "sarcastique" s'il n'était pas légitime.

Citation:


 Vous nous proposez la photo d'une fort jolie fille en armure, cheveux au vent, alors que vous avez forcément compris que vous étiez face à une bande de garçons facile à titiller... c'est un hasard ?


Alors qui êtes vous et que voulez vous vraiment  ? 


Voyez ! j'estime trop les femmes pour vous croire sotte ou uniquement maladroite .....


Non en effet ce n'est pas un hasard, puisque c'est la personne avec qui je débute le spectacle équestre. Ce n'est cependant pas de ma responsabilité si ce n'est pas un laideron. Je ne pense pas en être un non plus, et je ne pensais pas que c'était un critère pour pouvoir fréquenter votre milieu "viril". Je pensais que les hommes n'étaient pas assez sujets à des pulsions primaires pour être perturbés par une jolie demoiselle en armure. Si je l'ai présentée tête nue c'est uniquement pour que vous n'affirmiez pas qu'il s'agissait d'un homme.

J'ai l'impression que vous êtes en train de vous monter un film... Quant à la dernière phrase que j'ai mise en gras, elle me confirme qu'à vos yeux on est une femme avant d'être une personne. C'est dommage, car moi je ne m'exprime pas à votre égard en fonction de votre genre. Et je ne cherche pas à être appréciée, détestée, admirée et méprisée par le fait que je sois une femme. Je ne cherche pas non plus à m'intégrer à une communauté en tant que femme, mais plus en tant que personne...

Et vous serez donc déçu de savoir que je suis probablement uniquement maladroite.

Ce que je suis je l'ai dit dans le premier message, ce que je veux, je l'ai aussi exprimé à plusieurs reprises. Je ne cherche plus de troupe de reconstitution, cependant je m'intéresse toujours à un tas de sujet que vous abordez sur ce forum. J'espère un jour avoir l'occasion de faire de la reconstitution à cheval, même si elle n'est pas aussi parfaite que ce que vous affirmez réaliser.

Je pense que mon activité est loin de s'approcher de la reconstitution au sens où vous l'entendez. Je suis actuellement en train de chercher des sources afin de reconstituer avec mes moyens un visuel le plus correct possible en tant que cavalière XVeme.

J'ai du mal à trouver des sources, notamment concernant l'équipement du cheval. De ce que j'ai pu glaner sur la toile, en terme de texte et d'iconos, tous les cuirs ou presque étaient habillés. Je me suis lancée dans la confection approximative d'un avaloir qui est au stade primaire et pour lequel je réfléchis à la manière de l'habiller. Les images que j'ai pu trouver donnent peu de détails réalistes à ce sujet. Il faudrait aussi que je me fasse une bricole, étant pour l'instant avec un collier de chasse qu'on retrouve sur quelques images rares.

Je suis sans doutes une quiche pour chercher des sources, et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai atterri sur votre forum.


Revenir en haut
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:25 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

@Le marquis : ce n'est pas parce qu'on est une femme qu'on ne peut pas être passionnée par des sujets faits pour les hommes, et les adapter. Sans doutes que ce ne serait pas de la reconstitution, ce n'est pas pour autant que ce n'est pas pour "nous".

Voilà le tout premier essai sur ma barrique avec me selle de CSO puisque je n'en avais pas d'autre à l'époque. (Je ne pratique pas le CSO du tout d'ailleurs), qui tient avec de la ficelle et de la patafix. Ne travaillant pas le cuir je pensais en monter le plus possible grâce à des boucles conway.

Je pense qu'il n'y a pas grand chose de correct là dedans tant sur l'historicité que sur la performance de l'équipement lui-même (je pense que la sangle horizontale est trop basse). Je me posais en particulier la question sur les anneaux, parce que je n'en ai vu sur aucune icono, et personne n'a su me renseigner sur le sujet. Cependant je débute, et si ça ne me sert pas en reconstitution, ce sera tout de même valable (en admettant que ça tienne et ne blesse pas ma jument...) pour du spectacle, si le résultat final n'est pas trop moche! ;)



Dernière édition par Lysaë le Ven 3 Avr - 19:31 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:27 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

"Non en effet ce n'est pas un hasard, puisque c'est la personne avec qui je débute le spectacle équestre."


pourtant Esclarmonde .P des écuries de la  Lorien se débrouille bien dans le spectacle  Cool  je vous avait dis que je la connaissait , et oui vous avez raison , ce n'est pas un laideron   Cool


pour vos équipement du cheval , il suffit de demander , quelle période du XVe recherchez vous pour votre avaloir ? votre selle? 
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:32 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

je vois , 


voici :
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1604999689714798&id=1…








_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Lysaë


Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2014
Messages: 61
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:33 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Oui Esclarmonde se débrouille très bien dans le domaine du spectacle. Je ne fais parti des écuries de la Lorien que depuis cette année. JE débute avec elle. J'ai déjà fait un peu de spectacle, surtout en entrainement, un peu sur scène. Donc je ne pense pas pouvoir me considérer comme expérimentée dans le domaine. Si vous ne me croyez pas vous pouvez toujours aller lui demander!  Cool

Dernière édition par Lysaë le Ven 3 Avr - 19:37 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:36 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Citation:
@Le marquis : ce n'est pas parce qu'on est une femme qu'on ne peut pas être passionnée par des sujets faits pour les hommes, et les adapter. Sans doutes que ce ne serait pas de la reconstitution, ce n'est pas pour autant que ce n'est pas pour "nous".





loin de moi cette idée.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
le Marquis
Hussards noirs de Brunswick

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 483
Localisation: fontainebleau

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:39 (2015)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties Répondre en citant

Citation:
Oui Esclarmonde se débrouille très bien dans le domaine du spectacle. Je ne fais parti des écuries de la Lorien que depuis cette année. JE débute avec elle. J'ai déjà fait un peu de spectacle, surtout en entrainement, un peu sur scène. Donc je ne pense pas pouvoir me considérer comme expérimentée dans le domaine. Si vous ne me croyez pas vous pouvez toujours aller lui demander! ;)


je sais que vous débutez , mais JE vous dis qu'elle se débrouille bien ... dans le spectacle , ne voyez aucun sarcasmes, en toute franchise.
_________________
Le Marquis, les écuyers de l'histoire.
pro rege saepe, pro patria semper...
http://ecuyersdelhistoire.e-monsite.com
http://ecuyersdelhistoire.xooit.fr


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35 (2017)    Sujet du message: Cherche compagnons de sorties

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les cavaliers de la Grande Armée Index du Forum -> Les cavaliers de la Grande Armée -> Annonces Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 37, 8, 9, 10, 11  >
Page 8 sur 11

Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.